DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Climat : les Pays-Bas pas si "verts" que ça !

Par Anne Devineaux  & Stefan de Vries
euronews_icons_loading
Climat : les Pays-Bas pas si "verts" que ça !
Tous droits réservés  Imagen aérea de Países Bajos
Taille du texte Aa Aa

Avec un quart de leurs terres au-dessous du niveau de la mer, les Pays-Bas sont particulièrement vulnérables face au changement climatique. Pour certains, les politiques n'en font pas assez.

Ce photojournaliste habite Amsterdam mais voyage à travers le monde pour documenter les effets du réchauffement de la planète. Il est devenu un expert sur le sujet. "Nous sommes vus comme un pays très vert, et il y a beaucoup de possibilité avec l'énergie éolienne notamment. Pourquoi n'allons-nous pas de l'avant ? Si vous regardez les programmes des principaux partis, ils mentionnent la crise climatique, mais on n'a pas l'impression qu'une réelle action soit prise par le gouvernement", estime Kadir van Lohuizen.

La question n'est pas de savoir si le niveau de la mer va monter de un ou trois mètres. La question est de savoir quand ?
Kadir van Lohuizen
photojournaliste néerlandais

Les énergies renouvelables peuvent peut-être inverser la tendance. Pourtant même ceux qui votent pour les Verts n'aiment pas voir des éoliennes dans leur propre jardin. Dans cette banlieue d'Amsterdam, les habitants manifestent contre un projet de construction de nouvelles éoliennes.

"Je n'aime pas le bruit et la rotation des pales", dit cette femme.

"Nous ne sommes pas opposé à tout, mais nous devons protéger notre santé et la nature, là-bas" réagit cette autre.

Des maisons flottantes neutres en carbone

Au même moment, quelques kilomètres plus loin, l'avenir prend déjà forme. Ce quartier d'Amsterdam est l'un des plus durables d'Europe. Depuis l'année dernière, 50 familles y vivent dans des maisons flottantes, qui respectent une neutralité carbone.

"Ce sont des groupes de personnes très différents qui vivent ici. C'est vraiment spécial. Vous vivez sur l'eau, dans la ville. Vous faites des jardins flottants pour nettoyer l'eau. C'est une façon différente et unique de vivre en ville", Pepijn van Duijvestein, habitant de ce quartier d'Amsterdam, nommé "Clean Ship".

Les maisons produisent leur propre énergie et sont connectées avec des technologies intelligentes pour optimiser les ressources. "Nous avons un réseau intelligent avec des batteries. Chaque maison a sa batterie et elles fonctionnent toutes ensemble", explique t-il.

Tout comme Kadir, Pepijn doute que cette élection conduise à une réelle action en faveur du climat.

"Je pense que la majorité des partis aux Pays-Bas ne voit pas que la lutte pour le climat peut être une solution, pour l'éducation, l'économie et une vie saine", dit-il.

Il est désormais largement admis qu'à l'avenir, certaines parties des Pays-Bas seront perdues dans la mer, tandis que ces élections pourraient être la dernière chance de faire des progrès sérieux dans la lutte contre le changement climatique.