This content is not available in your region

Journée mondiale du sommeil : bien dormir pour vivre mieux

Access to the comments Discussion
Par Euronews
euronews_icons_loading
Journée mondiale du sommeil : bien dormir pour vivre mieux
Tous droits réservés  AP Photo/Jon Gambrell

Bien dormir pour vivre mieux. A l'occasion de la Journée mondiale du sommeil, nous avons joint la neurologue portugaise Teresa Paiva qui a fondé à Lisbonne le Centre de médecine du sommeil. Ses dernières études ont permis de mettre en évidence l'impact de la pandémie sur nos nuits.

"Lors de la première phase de la pandémie, environ 50% des gens ont eu un sommeil identique voire meilleur qu'avant. Mais lors de la seconde phase, la qualité du sommeil s'est dégradée", souligne Teresa Paiva.

Or un sommeil dégradé nuit à la qualité du travail, ce qui peut s'avérer coûteux pour l'économie.

"Une étude réalisée dans les cinq pays les plus riches du monde a montré que le manque de sommeil coûtait entre 1 et 3 points de PIB. Le manque de sommeil coûte donc cher voire très cher (...) Mais la qualité du sommeil, le bien être personnel, est d'abord une responsabilité individuelle. L'État a l'obligation de nous donner des vaccins pour nous protéger de la pandémie, mais nous sommes responsables de notre propre santé."

Pour bien dormir et être en bonne santé, il suffit d'appliquer quelques gestes simples, comme éviter les écrans le soir et essayer d'évacuer les pensées négatives. C'est encore plus vrai en ce moment avec la pandémie.