DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le sud-est de l'Australie sous les eaux après des pluies diluviennes

euronews_icons_loading
Inondations dans la région de Sydney
Inondations dans la région de Sydney   -   Tous droits réservés  Patrick Hamilton/AP2011
Taille du texte Aa Aa

Le sud-est de l'Australie continue d'être battue par des pluies torrentielles.

L'état de catastrophe naturelle a été déclarée dans 38 régions de la Nouvelle-Galles du Sud, y compris des quartiers de Sydney qui n'avaient plus connu une telle montée des eaux depuis des décennies. Certaines zones ont reçu 25 centimètres d'eau en 24 heures. Huit millions d'habitants sont invités à rester chez eux. 18 000 ont reçu pour consigne d'évacuer. Plus de 200 écoles ont été fermées.

"Pour mettre en perspective la gravité de la situation, regardez le système fluvial Hawkesbury-Nepean : si les précipitations frappent les mauvaises zones, plus de 54 000 résidents pourraient être touchés. Il s'agit donc d'un événement de très grande ampleur" souligne David Littleproud, ministre australien de l'Agriculture.

Autour de Sydney, les fleuves devraient atteindre des niveaux qui n'ont plus été vus depuis 1961. En amont, le barrage Warragamba, qui fournit l'essentiel de l'eau potable de Sydney, a débordé ce weekend.

"Je ne sais pas quand, dans l'histoire, nous avons été confrontés à un tel enchaînement de phénomènes météorologiques extrêmes au beau milieu d'une pandémie" explique la Première ministre de Nouvelle-Galles du Sud Gladys Berejiklian.

La Mid North Coast, au nord de Sydney, a été la région la plus touchée. Mme Berejiklian a affirmé que cette zone était frappée par une catastrophe qui arrive "une fois par siècle".

Des phénomènes météorologiques extrêmes : l'Australie devrait en connaître d'autres avertissent les experts en raison du réchauffement climatique. Cette même région avait été confrontée à des feux de forêt sans précédent en 2019.

La situation devrait s'améliorer dans la semaine.