DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

OTAN : Chine, Russie et Afghanistan au menu

Par euronews
euronews_icons_loading
OTAN : Chine, Russie et Afghanistan au menu
Tous droits réservés  Francois Walschaerts/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

Antony Blinken, le secrétaire d’Etat américain est arrivé à Bruxelles lundi pour la première réunion de l’OTAN en présentiel depuis le début de la pandémie. Il va tenter de reconstruire les liens abîmés par Donald Trump pendant sa présidence.

La réunion va durer deux jours au siège de l’OTAN. Elle se tient alors que les Etats-Unis ont pris des sanctions avec l’UE, le Royaume-Uni et le Canada contre la Chine sur le traitement de la minorité musulmane oïgoure. Certains responsables locaux chinois sont accusés de « graves atteintes aux droits de l’homme » envers cette minorité musulmane. La Chine a annoncé des représailles contre des responsables européens.

Autre volet important de ces deux jours de réunion : l’attitude de la Russie face à l’OTAN.

« Ce sujet sur l’attitude de la Russie depuis des années, nous a demandé la plus grande adaptation depuis la fin de la guerre froide avec une grande évolution de nos forces, avec le déploiement de groupement tactiques de combat dans la partie orientale de l’alliance, une augmentation des dépenses et aussi bien sûr le fait que nous intensifions nos efforts en matière de cyberdéfense », a déclaré Jens Stoltenberg, le secrétaire général de l’OTAN.

Une deadline "difficile" à tenir

L’Afghanistan sera aussi au menu des discussions avec le sujet brûlant du désengagement des Etats-Unis dans le pays. Le sécrétaire d’état américain à la Défense, Llloyd Austin a effectué une visite surprise à Kaboul. Il a rencontré les hauts représentant politiques du pays parmi lesquels le président Ashraf Ghani. La question de la deadline du 1er mai conclue par Donald Trump et les Talibans pour le retraits des forces américaines est toujours en suspens. Joe Biden a déclaré la semaine dernière que cette date serait difficile à tenir.