PUBLICITÉ

La lutte contre la tuberculose faiblit avec la pandémie

La lutte contre la tuberculose faiblit avec la pandémie
Tous droits réservés AFP
Tous droits réservés AFP
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

C'est une des conséquences indirectes de la pandémie : les cas de tuberculose sont moins diagnostiqués et moins traités.

PUBLICITÉ

C'est une maladie censée être évitée par un vaccin vieux d'un siècle. Mais de nombreuses formes y résistent et la pandémie de Covid-19 a indirectement contribué à la faire progresser. La tuberculose est moins diagnostiquée et moins traitée depuis le début de la pandémie. C'est ce que révèle Stop TB à l'occasion de la journée mondiale consacrée à cette affection.

« En raison du Covid-19, de nombreuses mesures ont été mises en place et de nombreuses réponses au Covid ont été élaborées avec des médecins qui s'occupent de la tuberculose, les pneumologues, mais aussi en mobilisant les hôpitaux et les dispensaires qui étaient dédiés à la tuberculose, une maladie véhiculée par l'air, assez similaire au Covid, explique le Dr Lucica Ditiu, la directrice exécutive de Stop TB. Donc une grande partie de ces capacités a été déviée vers le Covid. Et cela s'est produit au moment des confinements. »

La baisse des diagnostics et des traitements serait de l'ordre de 23 % dans les neufs pays les plus touchés comme l'Inde ou l'Afrique du Sud. L'organisation regrette aussi que le BCG, qui ne fonctionne pas pleinement, ne soit pas amélioré alors qu'un vaccin contre le Covid a été développé en moins d'un an.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

En Inde, en raison de la crise sanitaire, les cas de tuberculose explosent

Covid-19 : rebond épidémique, l'OMS appelle à la vigilance

L'OMS lève l'alerte maximale sur la pandémie de Covid-19