DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Benidorm attend avec impatience le retour des touristes

Par Jaime Velazquez, euronews
euronews_icons_loading
Benidorm attend avec impatience le retour des touristes
Tous droits réservés  Alvaro Barrientos/Copyright 2019 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

Benidorm, son ciel bleu, sa plage, ses palmiers. Cette station balnéaire espagnole est d’ordinaire l’une des destinations préférées des touristes en quête de soleil et de détente mais en plein pandémie les vacanciers ne sont pas au rendez-vous. L’hôtel Poseidon est l’un des rares à être resté ouvert en dépit des restrictions liées au Covid. Seuls quelques voyageurs ayant réussi à échapper au confinement ont répondu présents.

"Je crois que les touristes seniors seront les premiers à pouvoir voyager. D’abord parce que pense qu’ils en besoin et son heureux ici mais aussi parce que ce sont les premiers vaccinés", explique John Galiana le directeur marketing de l'hôtel Poseidon.

Cet hôtel attire normalement une clientèle familiale en été. Cette année, il mise sur les seniors pour sauver la saison.

"Avant, notre cible était les familles pour l’été. Cela a changé. Nous avons une offre spéciale pour les touristes seniors, qui comprend les repas, les boissons gratuites, des réductions pour les longs séjours et qui ne s’appliquait que l’hiver. Aujourd’hui, elle est valable toute l’année", explique l'hôtelier.

Au petit matin, le calme règne à Benidorm. Certains profitent de la promenade ou de la plage ; d’autres des terrasses de café. Certains profitent de l’arrêt du tourisme pour faire quelques travaux avant un été encore incertain. Le quartier anglais, celui des pubs et des discothèques est lui totalement fermé et vide.

Avec la complexité de la campagne de vaccination en Europe certains pensent que les jeunes touristes ne reviendront pas ici avant au moins la fin du mois de juillet. Mais les visiteurs de plus de 50 ans, en particulier les britanniques, pourrait voyager dès le mois de juin. Benidorm espère que sa connaissance du marché des seniors leur donnera l’avantage par rapport à d’autres destinations touristiques.

"Les seniors ne veulent pas venir sur une plage paradisiaque pour voir des crabes. Ils veulent voir des gens. Ils veulent des contacts humains, un environnement urbain. Et Benidorm a une plage, on a 20 cinémas, des centres commerciaux, des endroits pour faire du shopping", explique Tony Mayor, directeur d'hôtels à Benidorm.

Malgré des hauts et des bas la commission européenne est toujours convaincue qu’elle pourra vacciner 70% de la population d’ici à la fin du mois de juillet. Nous entrons dans une phase décisive de 100 jours pour réaliser ce vœu. Pour l’heure Benidorm compte sur les seniors. Ils ont été les plus vulnérable au COVID -19 et espère désormais rattraper le temps perdu.