EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Turquie : mobilisation pour les droits des femmes

Turquie : mobilisation pour les droits des femmes
Tous droits réservés Emrah Gurel/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Tous droits réservés Emrah Gurel/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Par euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Des milliers de manifestants ont dénoncé ce samedi à Istanbul la décision du président Erdogan de retirer la Turquie d'une convention internationale contre les violences faites aux femmes

Le chef de l'Etat Recep Tayyip Erdogan a annoncé il y a une semaine le retrait de la Turquie d'un traité international pour lutter contre les violences sexistes

PUBLICITÉ

Des milliers de Turcs se sont de nouveau mobilisés pour défendre la cause des femmes. A Istanbul, une grande manifestation a eu lieu ce samedi pour dénoncer la décision du président turc, Recep Tayyip Erdogan de retirer le pays d'un traité international contre les violences faites aux femmes.

Le chef de l'Etat a annoncé sa décision il y a une semaine provoquant un tollé au niveau international et une forte mobilisation dans les grandes villes du pays.

Ce samedi, elles étaient encore nombreuses à dénoncer l'abandon de cette convention adoptée dans le cadre du Conseil de l'Europe. Le texte, signé ici-même à Istanbul il y a dix ans, vise à protéger les victimes de violences sexistes, et à sanctionner les auteurs.

Le Parti républicain du peuple, principal parti d’opposition, a également critiqué le retrait de la Turquie, une de ses responsables, Gökçe Gökçen estimant que l'abandon de cette convention revenait à "laisser les femmes être tuées".

Le Conseil de l’Europe a déploré "une nouvelle dévastatrice" qui "compromet la protection des femmes" dans ce pays.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Deux fauteuils pour trois présidents

Ankara et Athènes veulent surmonter leurs différends

En Turquie, des élections municipales aux enjeux nationaux