DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

La campagne de vaccination accélère dans les Balkans

Access to the comments Discussion
Par Euronews
euronews_icons_loading
La campagne de vaccination accélère dans les Balkans
Tous droits réservés  /AFT
Taille du texte Aa Aa

Opération de vaccination d'ampleur ce week-end en Serbie. Des milliers de personnes en provenance des pays limitrophes ont attendu devant le centre des Congrès de Belgrade. Originaires de Macédoine du Nord, de Bosnie ou du Monténégro, ils viennent tous obtenir gratuitement une première dose ici car leur pays a bien du mal à leur délivrer.

"Nous n'avons pas de vaccins en Macédoine du Nord. Je suis venu ici pour me faire vacciner. Nous sommes très reconnaissants car ici c'est plus rapide", témoigne l'un de ceux présents dans la longue file d'attente.

"Pour moi, c'est toujours un seul pays. Cela ne fait aucune différence, Bosnie ou Serbie. Cela n'a pas d'importance", explique un autre.

Ce dimanche, une première cargaison de 24 000 vaccins est pourtant arrivée a Skopje. Elle provient de l'initiative Covax qui vise a garantir aux pays défavorisés l'accès aux vaccins.

"De toute évidence, nos attentes en matière de délai de livraison n'ont pas été satisfaites puisque cette cargaison est arrivée avec plusieurs semaines de retard, mais compte tenu de la demande mondiale, compte tenu du fait que tous les pays du monde sont confrontés à ce problème, je pense que c'est une bonne chose que ce système fonctionne comme prévu", a tempéré Venko Filipce, ministre de la Santé de Macédoine du Nord.

En Bosnie, ce sont quelque 30 000 doses qui sont arrivées en provenance de Turquie. Des vaccins Sinovac chinois que le président Erdogan avait promis lors d'une récente visite à Sarajevo.

Enfin à Tirana, en Albanie, où la campagne de vaccination peine à décoller, un vaccinodrome a ouvert ce dimanche. Les autorités viennent d'acheter 192 000 doses à la Chine à quelques mois du lancement de la saison touristique, cruciale pour l'économie du pays.