This content is not available in your region

La Chine impose "des patriotes" pour gouverner Hong Kong

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
La Chine impose "des patriotes" pour gouverner Hong Kong
Tous droits réservés  Vincent Yu/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.

La Chine resserre encore son emprise politique sur Hong Kong avant la tenue d'élections législatives dans l'ex-colonie britannique

Pékin a imposé à ce territoire semi-autonome une réforme électorale majeure, entériné ce mardi et conduisant à étouffer les voix discordantes.

Un des changements les plus radicaux est la création d'un comité chargé d'évaluer le degré de patriotisme des candidats à un mandat de député. Par ailleurs, désormais seuls 20 membres du Conseil législatif, le Parlement hongkongais, seront élus au suffrage universel direct sur un total de 90 députés, et ce alors que des élections législatives sont prévues cette année.

Tam Yiu-chung, l'unique délégué de Hong Kong au Parlement chinois confirme : "après l'amélioration du système, nous sommes en mesure d'empêcher ceux qui sont hostiles à la Chine et qui veulent déstabiliser Hong Kong, de participer au comité électoral et au conseil législatif et de mener des actes de sabotage et de subversion. Nous pouvons donc mettre en place le fait que des "patriotes" gouvernent Hong Kong".

La reprise en main musclée par Pékin de l'ex-colonie britannique avait été marquée par l'entrée en vigueur l'été dernier d'une loi sur la sécurité nationale qui a entraîné l'arrestation des principaux leaders du mouvement pour la démocratie.

L'opposition était en position de conforter son assise au Parlement à l'occasion des prochaines législatives. Aux élections locales de novembre 2019, qui avaient eu lieu après des mois de manifestation contre les ingérences de la Chine, la population hongkongaise avait massivement plébiscité les candidats de l'opposition hostiles à Pékin.