PUBLICITÉ

Bulgarie : Boïko Borissov affaibli mais favori des législatives

Bulgarie : Boïko Borissov affaibli mais favori des législatives
Tous droits réservés Petar Petrov/AP2009
Tous droits réservés Petar Petrov/AP2009
Par euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le Premier ministre sortant a fait face cet été à des mois de contestation en raison de scandales de corruption. Son parti reste toutefois en tête des intentions de vote

Les Bulgares se rendent aux urnes ce dimanche après une campagne électorale biaisée par la pandémie de Covid-19.

PUBLICITÉ

Bien qu'affaibli par des scandales de corruption, l'actuel Premier ministre Boïko Borissov, au pouvoir depuis une décennie est donné favori. Son parti de centre-droit devrait arriver en tête sans toutefois obtenir de majorité. Les analystes s'attendent à un parlement morcelé, alors que l'opposition n'a pas su s'unir pour tirer profit des manifestations massives de cet été contre le gouvernement. Les protestataires ont défilé pendant des mois pour réclamer la chute de Boïko Borissov.

Ses principaux adversaires restent les socialistes de Kornelia Ninova donnés seconds dans les sondages. Une inconnue dans cette élection est l'influence des milliers de personnes qui sont rentrés au pays pendant la pandémie. D'anciens exilés dont le retour pourrait être définitif selon l'écrivain et analyste Ognyan Georgiev, auteur du "Grand retour".

"S'il y a un nouveau gouvernement, s'il y a au moins une volonté manifeste de changer certaines choses en Bulgarie, certains pourraient décider qu'il est préférable de commencer à construire leur vie ici. Ils pourraient avoir une chance d'avoir une vie meilleure ici, parce qu'il faut tenir compte du fait que les salaires ont augmenté en Europe de l'Est" explique-t-il.

Boïko Borisov nourrit les espoirs de ses partisans avec des promesses de prospérité économique et de vaccination massive et rapide. Mais sa gestion de la pandémie a suscité jusqu'à présent beaucoup de critiques. La Bulgarie a le quatrième taux de mortalité le plus élevé d'Europe et le taux de vaccination le plus faible. Au vu de la situation sanitaire, le taux de participation au scrutin devrait être très faible.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les Bulgares élisent leurs députés, le Premier ministre donné favori

Législatives croates : les conservateurs pro-européens en tête

L’Italie en passe de négocier un nouvel ajustement budgétaire avec l’Union européenne