This content is not available in your region

Pâques à l'heure du Covid-19, deuxième épisode : contrôles renforcés en Europe

Access to the comments Discussion
Par euronews  avec AFP,AP
euronews_icons_loading
Pâques à l'heure du Covid-19, deuxième épisode : contrôles renforcés en Europe
Tous droits réservés  Natacha Pisarenko/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved

En Espagne, les processions religieuses n'auront pas lieu, la population devant obéir aux restrictions sanitaires. Malgré tout, des dizaines de personnes se sont rendues dans les églises pour les célébrations de la semaine sainte. Tandis que dans certaines villes, comme à Hellin, les habitants ont célébré le traditionnel battement de tambours depuis leurs balcons.

Au Portugal, la police portugaise surveille la circulation à la sortie de Lisbonne. De nombreuses familles passent traditionnellement ce long weekend de Pâques dans d'autres villes pour la fête chrétienne, mais cette année encore, seules les personnes ayant une justification claire sont autorisées à quitter leurs zones d'habitations.

La deuxième phase du redémarrage du pays débutera le lundi 5 avril, avec la réouverture des écoles de troisième année, des terrasses, des gymnases et des monuments. Pour l'instant, le pays ne signale que quelques centaines de contaminations par jour.

En Lituanie, la police et la sécurité des transports ont commencé à effectuer des contrôles plus stricts des attestations des passagers voyageant en train et en bus. Ces contrôles plus fréquents dureront jusqu'au 6 avril après les fêtes de Pâques. Les voyages longue distance ne sont autorisés que pour le travail, la perte d'un proche ou se rendre dans sa résidence secondaire.

Malgré la pandémie, en Suisse, les autorités sont aussi sur le qui-vive, elles s'attendent à une forte affluence pendant les fêtes de Pâques et, par conséquent, à des embouteillages, comme chaque année, à l'exception de 2020.

En Autriche, le long weekend de Pâques fait l'objet de nouvelles restrictions. Elles sont en place depuis hier et dureront jusqu'au 11 avril dans les trois provinces de Vienne, de la Basse-Autriche et du Burgenland. A quelques exceptions près, les Autrichiens ne sont pas autorisés à sortir de chez eux, comme pendant le premier confinement dur du printemps dernier en France. En outre, à partir d'aujourd'hui, le port du masque FFP2 est également obligatoire à l'extérieur sur certaines places de Vienne où de nombreuses personnes se rassemblent habituellement.

Les autorités slovènes et croates ont de leurs côtés renforcé les mesures sanitaires depuis hier après une augmentation du nombre de personnes contaminées par le coronavirus. Ces mesures seront imposées jusqu'au 11 avril.

La Slovénie est entrée jeudi dans une troisième phase de confinement, alors qu'elle tente de renforcer son programme de vaccination. Les mesures seront imposées jusqu'au 11 avril, avec une exception pour Pâques où deux foyers seront autorisés à se voir.

Et puis alors qu'au début de la pandémie, les navires de croisière se sont parfois transformés en clusters, il semble qu'ils fassent désormais partie des rares opportunités de passer des vacances sûres. Depuis août dernier, une vingtaine de paquebot ont repris la mer. Ces navires ont mis en place un protocole de sécurité très strict et accueillent beaucoup moins de passagers, plus qu'un tiers de leur capacité.

Certains vont passer de bonnes vacances de Pâques...