EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Le Brésil a enregistré un nouveau (et triste) record : 4 000 morts en 24 heures

Hôpital de campagne dans l'Etat de Sao Paulo (Brésil), le 26/03/2021
Hôpital de campagne dans l'Etat de Sao Paulo (Brésil), le 26/03/2021 Tous droits réservés MIGUEL SCHINCARIOL/AFP or licensors
Tous droits réservés MIGUEL SCHINCARIOL/AFP or licensors
Par Olivier Peguy avec AFP, AP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'épidémie de Covid-19 au Brésil : record de décès en un jour (plus de 4 000), confusion dans les mesures sanitaires.

PUBLICITÉ

L'épidémie de Covid-19 au Brésil : record de décès en un jour (plus de 4000), confusion dans les mesures sanitaires.

Plus de 4000 morts en une journée au Brésil : jamais il n'y avait eu autant de décès dûs au Covid-19 en 24 heures dans ce pays d'Amérique du Sud.

Et aucun signe de ralentissement dans la progression de l'épidémie.

Il faut dire que règne une certaine confusion entre des décisions locales, régionales et nationales parfois contradictoires.

Les habitants ne savent plus ce qui est ouvert et ce qui ne l'est pas.

Eliodo Rodrigues de Jesus est plombier. Il regrette que les autorités n'aient pas pris des mesures plus strictes, comme dans d'autres pays.

« C'est vrai que ça aurait été difficile pour les gens, concède-t-il, mais on aurait sûrement moins de décès aujourd'hui ! Il aurait fallu que les gens soient confinés, que les politiciens imposent ce confinement. »

Si les autorités avaient fait ce qui fallait dès le début de l'épidémie, on n'aurait pas autant de morts !
Elder Roberto
Employé administratif dans un hôpital de Sao Paulo

Il y a un an, la Cour suprême avait décidé que les Etats et les municipalités étaient libres d'adopter les mesures qu'elles voulaient face à la pandémie.

Et au sommet de l'Etat, le président Jair Bolsonaro semble faire fi des appels au confinement : il s'oppose régulièrement à de telles restrictions sanitaires, estimant que cela pénalise trop l'économie.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Roissy-Charles de Gaulle : arrivée des deux derniers vols Air France en provenance du Brésil

No Comment : au moins 100 morts et 128 disparus dans les inondations au Brésil

Inondations au Brésil : au moins 66 morts et 101 disparus