DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Accident de Tiger Woods : l'enquête conclut à une vitesse excessive

euronews_icons_loading
Accident de Tiger Woods : l'enquête conclut à une vitesse excessive
Tous droits réservés  Ringo H.W. Chiu/Copyright 2021 Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

L'enquête sur l'accident de Tiger Woods en février dernier près de Los Angeles a conclu à une vitesse excessive.

La star mondiale du golf roulait à 140km/h, soit deux fois la limite autorisée, sur une route pentue avec virage, où il avait perdu le contrôle avant de faire plusieurs tonneaux. Tiger Woods a subi de multiples fractures ouvertes à la jambe droite, qui ont nécessité la pose d'une tige métallique et de vis.

Après cet accident, la police de Los Angeles n'avait pas procédé à davantage d'investigations - notamment des analyses de sang - compte tenu de l'absence de victime collatérale et de signes d'ivresse.

"Il n'y avait pas de preuves d'une quelconque déficience, souligne le capitaine James Powers du comté de Los Angeles. Il n'y avait aucune odeur d'alcool, pas de bouteille ouverte dans le véhicule, pas de stupéfiants ou de preuves de médicaments. En raison de de la gravité des blessures constatées au moment de l'accident, il n'a pas été jugé approprié d'effectuer un quelconque test de sobriété sur le terrain."

Après trois semaines d’hospitalisation, Tiger Woods est rentré chez lui en Floride où il poursuit sa convalescence. Son retour sur les greens n'est donc pas pour tout de suite. L'ex-numéro un mondial, recordman des titres sur le circuit nord-américain, a multiplié les déboires et les pépins physiques ces dernières années qui l'ont longtemps écarté du circuit, où il demeure une légende vivante.