EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Procès en septembre pour Matteo Salvini : affaire des migrants empêchés de débarquer l'été 2019

Procès en septembre pour Matteo Salvini : affaire des migrants empêchés de débarquer l'été 2019
Tous droits réservés Laszlo Balogh/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Tous droits réservés Laszlo Balogh/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Par Euronews avec AP, AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Matteo Salvini comparaîtra devant un tribunal dans l'affaire des migrants empêchés de débarquer l'été 2019, le procès aura lieu en septembre.

PUBLICITÉ

Matteo Salvini n'échappera finalement pas à un procès.

L'ancien ministre italien de l'Intérieur comparaîtra devant un tribunal le 15 septembre prochain.

Matteo Salvini est soupçonné d'abus de pouvoir et de séquestration de personnes pour avoir empêché des migrants secourus en mer de débarquer en Sicile.

L'affaire date de l'été 2019.

Cinq jours après avoir été secourus par le navire de l'ONG espagnole Proactiva Open Arms, les migrants avaient été transféré à bord d'un bateau des gardes-côtes italiens.

Les mineurs non accompagnés avaient pu débarquer alors que 83 migrants avaient passé 19 jours sans pouvoir descendre à terre.

Apprenant qu'un procès aurait lieu, l'ancien ministre de l'Intérieur a dit estimé qu'il avait rempli un "devoir sacré" et qu'il comptait comparaître "la tête haute".

Matteo Salvini estime que les navires des ONG encourageaient les migrants à tenter la traversée et qu'ils étaient libres d'aller ailleurs.

De son côté, l'ONG Proactiva Open Arms se réjouit qu'un procès ait lieu.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Sécheresse, canicule, désertification : la Sicile en première ligne face au réchauffement climatique

NO COMMENT: L'Italie traverse un épisode de canicule jusqu'à 40°C

Traversée historique du détroit de Messine par le funambule estonien Jaan Roose