DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Les manifestations anti-France dégénèrent en affrontements avec la police au Pakistan

euronews_icons_loading
Les islamistes protestent depuis le 12 avril contre la mise en prison de leur chef, qui a été arrêté pour avoir demandé l'expulsion de l'ambassadeur de France
Les islamistes protestent depuis le 12 avril contre la mise en prison de leur chef, qui a été arrêté pour avoir demandé l'expulsion de l'ambassadeur de France   -   Tous droits réservés  K.M. Chaudary/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

Les manifestations anti-France se sont encore intensifiées au Pakistan dimanche, les militants islamistes ayant pris en otage onze policiers pakistanais avant de les libérer ce lundi matin, à l'issue de négociations avec les autorités.

Ces militants du parti islamiste radical, le Tehreek-e-Labbaik (TLP), protestent depuis la semaine dernière contre l'emprisonnement de leur chef, arrêté pour avoir demandé l'expulsion de l'ambassadeur de France.

Des manifestations qui ont déjà fait 6 morts, du côté des policiers pakistanais, tandis qu'au moins 600 personnes ont été blessées.

A l'origine, ce parti, classé comme groupe terroriste par les autorités pakistanaises en raison de ses méthodes, cible aussi la France depuis que le président Emmanuel Macron a défendu le droit de l'hebdomadaire Charlie Hebdo de publier les caricatures du prophète Mahomet, un acte qu'ils jugent blasphématoire.

La manifestation qui s'est déroulée à Lahore dimanche a dégénéré en affrontements avec la police. Dans cette mosquée, plusieurs militants islamistes blessés continuent de chanter leurs slogans.

Les islamistes du TLP ont également pris en otage onze policiers pakistanais qu'ils ont libéré ce lundi matin. Le ministre de l'Intérieur Sheikh Rashid Ahmed a indiqué que les policiers ont été libérés tôt lundi après des "négociations" avec le TLP.

Le parti islamiste indique par ailleurs que plusieurs de ses membres ont été tués dimanche.