EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

L'UEFA menace les clubs de foot dissidents à l'origine de la Super Ligue

L'UEFA menace les clubs de foot dissidents à l'origine de la Super Ligue
Tous droits réservés Richard Juilliart/AP
Tous droits réservés Richard Juilliart/AP
Par Romain Mazenod
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les instances de l'UEFA étaient réunies ce mardi à Montreux en Suisse pour réagir à ce projet concurrent de la Ligue des champions. Une condamnation forte mais aucune mesure de représailles concrète pour l'heure.

PUBLICITÉ

L'annonce de la création d'une Super Ligue européenne continue de faire trembler la planète football. Les représentants des 55 associations membres de l'UEFA étaient réunis ce mardi à Montreux en Suisse. Ils ont adopté à l'unanimité une déclaration condamnant fortement ce projet de 12 gros clubs dissidents.

Une compétition concurrente de la Ligue des champions, quasi fermée, qui serait comparable à la NBA ou à la Ligue de football américaine.

"Si certains choisissent d'aller de leur côté, alors ils doivent assumer les conséquences de leur choix, a prévenu Gianni Infantino, le président de la FIFA. Ils sont responsables de leur choix. Concrètement, cela signifie que soit vous être à l'intérieur, soit vous êtes à l'extérieur."

"Revenez au bon sens, non par amour du football, car j'imagine que certains d'entre vous n'en ont pas beaucoup, a lancé le président de l'UEFA Aleksander Ceferin. Mais par respect pour ceux qui se saignent aux quatre veines pour venir au stade pour soutenir leur équipe et qui veulent voir leur rêve subsister. Peut-être que ça vous fera changer d'avis."

La Super Ligue vacille

Les instances dirigeantes louent le mérite sportif contre les lois du foot-buisiness. Les clubs dissidents sont toujours menacés d'exclusion par la FIFA. Leurs joueurs ne pourraient alors pas participer à l'Euro ni à la Coupe du Monde. Mais aucune mesure de représailles concrète n'est annoncée pour l'heure.

Face au tollé, la Super Ligue vacille déjà. Les douze "mutins", emmenés par le Real Madrid, Liverpool ou la Juventus Turin, ont commencé mardi à douter de manière aussi tonitruante qu'ils avaient fait sécession dans la nuit de dimanche à lundi.

Deux d'entre eux, Chelsea et Manchester City, auraient décidé de se retirer du projet, selon plusieurs médias britanniques dont la BBC. En Espagne, d'autres informations de presse évoquent le retrait à l'étude de l'Atlético Madrid.

Journaliste • Romain Mazenod

Video editor • Romain Mazenod

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Super League contre UEFA : quels sont les impacts de l'arrêt de la Cour de justice de l'UE ?

Football : l'UEFA renonce à la réintégration des équipes russes de jeunes

Foot : le retour des équipes russes de jeunes fait resurgir les boycotts