DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

La Grèce se prépare à accueillir des touristes à nouveau, mais pas à pas

Par Symela Touchtidou
euronews_icons_loading
La Grèce se prépare à accueillir des touristes à nouveau, mais pas à pas
Tous droits réservés  Nikolas Giakoumidis/AP
Taille du texte Aa Aa

L'entrée en Grèce se fait par l'un des neuf aéroports continentaux ou insulaires ou par deux postes-frontières dans le nord de la Grèce. Une preuve de vaccination ou un test Covid-19 négatif seront exigés.

"La Grèce a décidé d'ouvrir officiellement ses frontières le 14 mai, affirme Harry Theoharis, le ministre du Tourisme. Nous mettons progressivement en place tous les systèmes pour vérifier et assurer la sécurité de la connection internationale avec les autres pays. Au fur et à mesure que nous lèverons les restrictions et que nous nous rapprocherons du 14 mai, nous lèverons aussi progressivement les restrictions internes, comme pour les restaurants, l'augmentation du nombre de personnes dans les sites archéologiques qui sont actuellement ouverts, etc ".

Les visiteurs devront se conformer aux mêmes règles que celles qui s'appliquent aux habitants. Le pays reste sous le coup d'un verrouillage national et les installations ouvertes au public sont limitées. Les parcs, les plages et les sites archéologiques sont accessibles, mais presque tout le reste demeure fermé.

On peut toujours profiter du soleil et de la mer en Grèce - mais la vérité est qu'à part cela, il n'y a actuellement pas grand-chose à faire. Avec des bars et des restaurants fermés et des restrictions de mouvement en place, le gouvernement grec ne pas susciter trop d'espoir pour cette première étape d'ouverture du tourisme.

"Depuis le début de la pandémie, ces mesures ont considérablement évolué, reconnaît Philippe Roux- Dessarps, directeur général du Four Seasons Astir Palace. Nous venons de recevoir des directives actualisées du gouvernement il y a environ une semaine. Nous nous engageons évidemment à nous conformer à ces directives. "

Le directeur de cet hôtel de luxe le Français Philippe Roux- Dessarps est plutôt optimiste pour la prochaine saison estivale : "Je pense que nous avons toutes les raisons de l'être. Nous sentons qu'il y a beaucoup de demande dans le monde. Les gens veulent venir en Grèce. Nous le voyons dans le trafic sur notre site web, par exemple, nous le voyons dans les appels téléphoniques et les e-mails que nous recevons. Il y a un désir très fort de venir en Grèce."

Les hôtels qui fonctionnent en moyenne et haute saison devraient ouvrir en juin. De nombreuses compagnies aériennes internationales ont déjà annoncé leurs horaires de vols pour la Grèce.