DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Au Tchad, la junte militaire au pouvoir a nommé un gouvernement de transition

Par Euronews avec AFP
euronews_icons_loading
La junte militaire au pouvoir au Tchad
La junte militaire au pouvoir au Tchad   -   Tous droits réservés  AP/AP
Taille du texte Aa Aa

Au Tchad, la junte miliaire au pouvoir depuis la mort du président Idriss Déby a nommé dimanche un gouvernement de transition composé de 40 ministres et secrétaires d’État.

Le poste de Premier ministre revient à Albert Pahimi Padacké, qui avait déjà occupé cette fonction de février 2016 à mai 2018.

Le principal opposant, Saleh Kebzabo, a lui reconnu l'autorité du Conseil militaire de transition. Conséquence, deux membres de son parti rejoignent ce gouvernement dit de "réconciliation nationale" qui reconduit essentiellement d'anciens ministres d'Idriss Déby.

Après la mort du président tchadien le 19 avril, c'est son fils, Mahamat, qui avait pris la tête de la junte militaire. Les principaux partis d'opposition, syndicats et société civile, avaient alors dénoncé un "coup d'État institutionnel". La junte a promis des "élections libres et démocratiques" dans 18 mois.