DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Dérèglement climatique : la forêt amazonienne, un puits de carbone en perdition

Par Euronews avec AFP
euronews_icons_loading
Dérèglement climatique : la forêt amazonienne, un puits de carbone en perdition
Tous droits réservés  euronews
Taille du texte Aa Aa

C'est un poumon de la planète, un puits de carbone qui joue de moins en moins son rôle de rempart contre le réchauffement climatique.

Déforestation massive

Selon une étude, la forêt amazonienne a émis ces dix dernières années plus de CO2 qu'elle en a captée. La faute à une déforestation massive et autres activités humaines qui défigurent et fragilisent la plus grande forêt tropicale au monde.

"Nous avons constaté que la forêt amazonienne ne poussait plus, souligne Jean-Pierre Wigneron, directeur de recherche à l'Institut national français de la recherche agronomique. Les stocks de carbone diminuent ce qui signifie que la forêt ne nous protège plus. Mais ce qui est encore pire, c'est que la forêt elle-même contribue à augmenter la concentration de CO2. Ainsi, l'Amazonie devient une source nette, plutôt qu'un puits de CO2. Il sera donc beaucoup plus difficile de lutter contre la crise climatique."

L'Amazonie devient une source nette, plutôt qu'un puits de CO2. Il sera donc beaucoup plus difficile de lutter contre la crise climatique."
Jean-Pierre Wigneron
Directeur de recherche à l'Institut national français de la recherche agronomique

Outre la déforestation, qui s'est intensifiée ces dernières années en particulier au Brésil, la forêt amazonienne est victime de graves dégradations qui fragilisent les arbres, sans pour autant les détruire.

On estime que les forêts absorbent entre 25 et 30% des gaz à effet de serre émis par l'homme. Sans elles, le dérèglement climatique aujourd'hui serait bien pire.