PUBLICITÉ

Les marchands d'art ne connaissent pas la crise : une toile de Monet adjugée 58 millions d'euros

Le Bassin aux nymphéas de Claude Monet exposé avant sa mise en vente lors d'une vente aux enchères par Sotheby à New York le 3 mai 2021
Le Bassin aux nymphéas de Claude Monet exposé avant sa mise en vente lors d'une vente aux enchères par Sotheby à New York le 3 mai 2021 Tous droits réservés Mary Altaffer/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Tous droits réservés Mary Altaffer/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La peinture du fondateur de l'impressionnisme, "Le bassin aux nymphéas", était vendue par Sotheby's, à New York, dans le cadre de la première vente en personne depuis mars 2020.

PUBLICITÉ

Pour une première soirée, depuis mars 2020, Sotheby's a de quoi être satisfaite. A New York, ce mercredi soir, les enchères en personne ont repris pour la première fois depuis le début de la pandémie.

Et pour marquer le coup, l'un des tableaux les plus célèbres de Claude Monet, "Le bassin aux nymphéas" était à vendre. Il est finalement parti pour 58 millions d'euros après que cinq acheteurs ont surenchéri.

Autre pièce maîtresse de la soirée, le "Love is in the air" du street artist britannique Banksy. L'image a été adjugée pour 9 millions d'euros, avec possibilité pour la première fois de payer en cryptomonnaie.

Les traditionnelles ventes du printemps organisées par Sotheby's et Christie's à New York pourraient rapporter au total près d'un milliard de dollars cette année.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le monde de Kenzo aux enchères

La plus grande toile peinte au monde vendue aux enchères à Dubaï

Des gadgets d'espions du KGB aux enchères