This content is not available in your region

Des gadgets d'espions du KGB aux enchères

euronews_icons_loading
Des gadgets d'espions du KGB aux enchères
Tous droits réservés  AP Photo
Par euronews  avec AFP

Des reliques de la guerre froide mises aux enchères aux Etats-Unis. La plupart des objets ont été aux mains de vrais espions soviétiques, comme ce cendrier dissimulant un microphone. Parmi les pièces les plus en vue, une réplique d'un parapluie à la pointe empoisonnée utilisé pour tuer un dissident bulgare en 1978. Prix estimé entre 3 000 et 5 000 dollars. La vente est organisée ce samedi par la maison Julien's Auctions à Beverly Hills.

"Les gens qui ont créé ces objets étaient vraiment des pionniers de la miniaturisation", explique Kody Frederick, un des responsables de la vente. "Des petites caméras aux microphones : ces technologies nous ont conduit dans le monde actuel . Tout le monde aujourd'hui a un téléphone, une caméra, ou un microphone".

Les appareils photo miniatures faisaient fureur chez les agents du KGB, se nichant un peu partout du paquet de cigarettes aux boucles de ceintures.

Autre incontournable de la panoplie d'espions, la fausse dent équipée d'une capsule de cyanure, son prix entre 800 et 1 200 dollars.

Beaucoup des pièces sont parvenues aux Etats-Unis après la chute du bloc soviétique au début des années 1990. Les objets avaient été rassemblés par l'éphémère "Musée du KGB" à New York en janvier 2019 mais qui a depuis lors fermé ses portes.