DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

A Ceuta, les migrants qui ont réussi à pénétrer dans l'enclave espagnole sont livrés à eux-mêmes

euronews_icons_loading
A Ceuta, les migrants qui ont réussi à pénétrer dans l'enclave espagnole sont livrés à eux-mêmes
Tous droits réservés  Bernat Armangue/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

Craignant d'être expulsés vers le Maroc ou fuyant des centres d'accueil surpeuplés, des centaines de migrants dorment dans les rues de la ville espagnole de Ceuta.

En début de semaine, plus de 8 000 personnes ont pénétré dans l'Union européenne.

6 600 d'entre elles ont été renvoyés au Maroc. Mais pas Mohamed :

"Personne ne vient nous aider, dit ce Guinéen de 19 ans. Nous sommes ici, nous dormons dans la rue, cela fait quatre jours que nous sommes dans la rue. Il n'y a rien, personne ne veut nous soutenir. Alors, nous ne faisons que souffrir ici."

Mohamed a quitté la Guinée à 14 ans, après la mort de ses deux parents. Il a tenté des dizaines de fois de passer en Europe. D'autres migrants logent dans une ancienne prison. Face aux menaces d'expulsion de la police espagnole, d'autres enfin se cachent entre les rochers de la digue de la zone portuaire, espérant se faufiler dans les cargaisons à destination du continent.