DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

La Suisse met fin aux négociations sur ses futures relations avec l'UE

Access to the comments Discussion
Par Euronews
euronews_icons_loading
Guy Parmelin, président de la Confédération suisse, lors d'une conférence de presse le 26 mai 2021 à Berne
Guy Parmelin, président de la Confédération suisse, lors d'une conférence de presse le 26 mai 2021 à Berne   -   Tous droits réservés  FABRICE COFFRINI/AFP
Taille du texte Aa Aa

La Suisse claque la porte à l'Union européenne. Après des mois de tergiversations, Berne a finalement renoncé à poursuivre les négociations en cours sur ses futures relations avec l'UE.

C'est ce qu'a annoncé mercredi le gouvernement, qui risque ainsi de susciter le courroux de Bruxelles.

S'exprimant en conférence de presse, le président suisse Guy Parmelin a annoncé que la Confédération "mettait un terme" à ses négociations sur l'accord visant à homogénéiser le cadre juridique concernant la participation de la Suisse au marché unique de l'UE et instaurer un mécanisme de règlement des différends.

Les pourparlers avaient débuté il y a sept ans. Parmi les points de blocage, la Suisse dit craindre notamment pour sa politique migratoire.

"Une reprise intégrale de la directive sur les droits des citoyens de l'Union aurait signifié un changement de paradigme en matière de politique de migration largement accepté par la population et les cantons. De plus, cela aurait aussi des conséquences pour les coûts de l'aide sociale", a expliqué Ignazio Cassis, le conseiller fédéral en charge des affaires étrangères.

L'enjeu est de taille pour la Suisse qui gagne un franc sur trois par ses échanges avec l'UE. La Commission européenne a dit regretté la décision de Berne. "Sans cet accord, (la) modernisation de nos relations ne sera pas possible et nos accords bilatéraux vieilliront inévitablement", a-t-elle ajouté.