This content is not available in your region

Un an après son meurtre, hommage à George Floyd, sa famille accueillie à la Maison Blanche

Access to the comments Discussion
Par euronews
Rassemblement sur la "place George Floyd" à Minneapolis, 25 mai 2021
Rassemblement sur la "place George Floyd" à Minneapolis, 25 mai 2021   -   Tous droits réservés  Christian Monterrosa/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.

Une veillée à Minneapolis, là où le drame est survenu il y a un an...

C'est ainsi que la journée de commémoration pour George Floyd, tué le 25 mai 2020 par le policier Derek Chauvin, s'est achevée. Les bougies ont éclairé le monument en forme de poing levé qui orne désormais ce carrefour funeste, devenu un point de ralliement pour la lutte contre les violences policières envers les Afro-Américains.

A 1 500 kilomètres de là, à vol d'oiseau, à Washington, plusieurs membres de la famille Floyd ont appelé le congrès américain à protéger les personnes de couleur. Ils ont rencontré la présidente démocrate de la chambre des représentants Nancy Pelosi, puis en privé, le président Joe Biden et la vice-présidente Kamala Harris.

Joe Biden espérait faire adopter sa loi sur la réforme de la police avant le 25 mai, mais le George Floyd Justice in Policing Act, voté par la chambre basse, est encore bloqué au Sénat.

Le meurtre de George Floyd a déclenché une prise de conscience sur le racisme, donné un essor sans précédent au mouvement Black Lives Matter, et les appels à une réforme de la police se sont fait plus pressants.

Philonise Floyd, le frère de George Floyd, a fait une déclaration à la presse après son passage dans le bureau ovale :

"Nous avons rencontré le président et la vice-présidente. C'était juste pour se souvenir de ce qui est arrivé à mon frère, car c'est le jour où il a été assassiné. Et nous voulons simplement que cette loi George Floyd sur la police soit prochainement adoptée."

Des moments de recueillements ont suivi à Washington sur la place Black Lives Matter Plaza. A Minneapolis, ils avaient précédé la veillée aux bougies...

Tous se sont souvenus des 9 minutes et 29 secondes de calvaire de George Floyd, durée pendant laquelle le policier blanc l'a maintenu à terre, un genou sur son cou, alors qu'il disait "je ne peux plus respirer". L'ex-policer, reconnu coupable, attend sa sentence. Elle sera prononcée le 25 juin prochain.

Mais, la famille voulait aussi que cette journée de commémoration soit surtout une célébration de la vie de George Floyd. Elle a donc également été festive et joyeuse avec des danses et des chants...

Sources additionnelles • AP, AFP