DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Covid-19 : les rendez-vous pour se faire vacciner ouverts à toutes les personnes majeures en France

euronews_icons_loading
Centre de vaccination à Bordeaux, dans le sud-ouest de la France, le 26 mai 2021
Centre de vaccination à Bordeaux, dans le sud-ouest de la France, le 26 mai 2021   -   Tous droits réservés  PHILIPPE LOPEZ/AFP or licensors
Taille du texte Aa Aa

La vaccination pour tous devient, encore plus, une réalité en France. Si l'ouverture généralisée de la vaccination contre le Covid-19 à toutes les personnes de plus de 18 ans doit débuter dans quatre jours, les autorités françaises ont annoncé qu'il était d’ores et déjà possible de fixer un prendre rendez-vous dès ce 27 mai.

La réservation de créneaux de vaccination s'effectue via les plateformes internet spécialisées (Doctolib, Keldoc, Maiia) s'est donc été élargie ce 27 mai aux 18-49 ans, dernière catégorie à avoir droit aux vaccins sans critère de santé.

Pour eux, les rendez-vous débuteront lundi 31 mai, date de l'ouverture officielle de la vaccination à tous les majeurs en France, après la levée graduelle des conditions d'âge ou d'état de santé initialement en vigueur.

"Les réservations seront progressives, de nouveaux créneaux mis en ligne chaque jour sur les différentes plateformes", a précisé le ministre français de la Santé, Olivier Véran, sur Twitter.

"Cette nouvelle étape ne va cependant pas permettre de répondre à toute la demande des patients", a prévenu Doctolib dans un communiqué, en pointant "un nombre encore limité de doses de vaccins, notamment Pfizer et Moderna".

"28 millions de personnes adultes sont éligibles à la vaccination et non vaccinées à date pour en moyenne 500 000 rendez-vous disponibles chaque jour", poursuit la principale plateforme de réservation, qui "s'attend à une forte affluence sur ses services".

Depuis le 21 mai, les 18-49 pouvaient déjà prendre rendez-vous, mais "du jour pour le lendemain" lorsque des doses de vaccins étaient encore disponibles dans les centres de vaccination.

L'objectif affiché par les autorités françaises est d'atteindre "30 millions de primo-vaccinés d'ici au 15 juin" comme l'a rappelé ce jeudi Olivier Véran. A ce jour pratiquement 24 millions (23 752 184) de Français ont reçu au moins une injection, soit 45% de la population majeure, et presque 10 millions (9 929 232) en ont eu deux, correspondant à 18,% des plus de 18 ans.