DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

La Commission européenne accorde du temps aux Etats membres pour la reprise

Access to the comments Discussion
Par Euronews
euronews_icons_loading
La Commission européenne accorde du temps aux Etats membres pour la reprise
Tous droits réservés  Johanna Geron/AP
Taille du texte Aa Aa

La Commission européenne presse les Etats membres à poursuive les investissements publics pour assurer la sortie de crise provoquée par le covid-19. Pour aider les capitales l'institution prolongera jusqu'en 2022 la suspension des règles budgétaires.

Le Commissaire en charge de l'Economie appelle les gouvernements à maintenir leurs efforts. "Nous ne devons pas répéter les erreurs que nous avons faites lors des crises précédentes à savoir restreindre trop rapidement les politiques de soutien", explique Paolo Gentiloni.

Le Commissaire tire en particulier les leçons de la dernière crise bancaire et financière où l'austérité a affecté profondément les économies. La lenteur d’une réaction commune en 2008 et le rétablissement prématuré de la consolidation fiscale ont entrainé une double vague en Europe.

Paolo Gentiloni ne cherche pas à cacher les défis mais il invite à élargir le champ de vision. "Actuellement nous devons faire attention au haut niveau d'endettement et faire preuve de prudence en augmentant la charge des dépenses courantes, mais tout cela dans un cadre de soutien persistant à nos économies", précise l’Italien.

Les premiers décaissements du fonds de relance de 750 milliards d'euros devraient avoir lieu prochainement. Ces moyens doivent aider les Etats membres non seulement à surmonter la crise immédiate mais aussi à s'engager vers une croissance plus forte à l'avenir.