Proche-Orient : nouvelles frappes israéliennes sur la bande de Gaza

Proche-Orient : nouvelles frappes israéliennes sur la bande de Gaza
Tous droits réservés Khalil Hamra/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Tous droits réservés Khalil Hamra/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Par euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Pour la seconde fois depuis la fin de la guerre-éclair à Gaza, l'aviation israélienne a bombardé dans la nuit de jeudi à vendredi des cibles du mouvement Hamas dans ce territoire palestinien, en représailles à des lancers de ballons incendiaires vers Israël.

PUBLICITÉ

Une nouvelle série de frappes israéliennes ont visé la bande de Gaza la nuit dernière.

Tsahal affirme avoir visé des sites militaires du Hamas dans les villes de Gaza et de Khan Younès.

Des bombardements en représailles à des tirs de ballons incendiaires ayant déclenché une dizaine de feux dans le sud israélien.

Après ces frappes israéliennes, des militants de la brigade al-Qassam, branche armée du Hamas, "ont tiré à la mitrailleuse" vers des villages israéliens ceinturant la bande de Gaza et des drones patrouillant le ciel.

Il s'agit de la seconde série de frappes israéliennes dans la bande de Gaza depuis le début de la semaine et la fin de la guerre de 11 jours, du 10 au 21 mai dernier, avec le mouvement islamiste armé Hamas, au pouvoir dans la bande de Gaza, micro-territoire palestinien de deux millions d'habitants

La tension reste vive entre Israéliens et Palestiniens.

A Jérusalem-est, la police a utilisé des canons à eau pour disperser des Palestiniens. Ces manifestants s'étaient mobilisés en réponse à une marche cette semaine de l’extrême-droite israélienne durant laquelle des ultranationalistes juifs avaient proféré des menaces de mort à l'encontre des Palestiniens.

Une marche controversée, célébrant la conquête de Jérusalem-Est par Israël et qualifiée de provocation par des députés arabes israéliens. Des heurts ont éclaté entre policiers et manifestants faisant une dizaine de blessés parmi les Palestiniens.

Ces nouveaux accrochages interviennent alors que l'ONU et l'Egypte tentent de consolider le cessez-le-feu fragile qui a permis de mettre fin à cette guerre-éclair, et à l'approche de la visite, prévue à partir de samedi, aux Etats-Unis du chef de l'armée israélienne, le général Aviv Kohavi.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Espagne : manifestations contre le surtourisme aux îles Canaries

Géorgie : 20 000 personnes contre la "loi russe"

Géorgie : le Parlement adopte une première version de la "loi russe"