This content is not available in your region

Brexit : 5 ans après, l'UE "ni mieux, ni moins bien"

Access to the comments Discussion
Par Euronews
euronews_icons_loading
Brexit : 5 ans après, l'UE "ni mieux, ni moins bien"
Tous droits réservés  AP Photo

C'était il y a cinq ans, jour pour jour. Une nouvelle ère s'ouvrait pour le Royaume-Uni avec l'issue d'un référendum qui retentissait comme un coup de tonnerre en Europe.

Les dirigeants européens mettaient alors en garde contre les conséquences du Brexit. Qu'en pensent aujourd'hui les citoyens ? Euronews a lancé une enquête dans quatre pays en partenariat avec les instituts de sondage Redfield et Wilton Strategies.

Résultat : une majorité de personnes interrogées en France, Allemagne, Italie et Espagne estime que le départ des Britannique n'a pas amélioré ni détérioré l'Union européenne. 17 % des Français estiment que le Brexit a eu un effet positif, tandis qu'un quart des Espagnols pensent au contraire que l'Union a souffert de la perte d'une grande puissance économique.

Cinq ans après, les relations entre Bruxelles et Londres restent tendues. Environ un tiers des personnes interrogées dans les quatre pays sont d'accord avec l'idée que l'UE sanctionne le Royaume-Uni pour son départ. Un nombre légèrement inférieur s'y oppose ou n'a pas d'opinion sur le sujet.

Cette notion de prix à payer se reflète dans l'attitude des contribuables français, allemands, italiens et espagnols. A la question de savoir si les résidents britanniques qui achètent des maisons de vacances dans l'UE devraient désormais payer des taxes supplémentaires, la réponse est "oui" pour une majorité des personnes interrogées.

C'est en Espagne, où vivent de nombreux Britanniques, que la proposition est la plus importante avec 57% d'opinion favorable. En France, ce taux est de 42%, en Italie, 39%.

Si le vote sur le Brexit remonte à cinq ans, l'accord sur les futures relations entre le Royaume-Uni et l'UE n'a que six mois, et il faudra encore un certain temps pour appréhender les conséquences à long terme du divorce britannique.