PUBLICITÉ

Covid-19 : inquiétudes autour du variant Delta

Covid-19 : inquiétudes autour du variant Delta
Tous droits réservés Pavel Golovkin/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Tous droits réservés Pavel Golovkin/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Pour tenter d'endiguer sa propagation, la Pologne va instaurer une quarantaine obligatoire de sept jours pour tous les voyageurs en provenance de Grande-Bretagne.

PUBLICITÉ

En Europe notamment, le variant Delta du Covid-19 inquiète. Pour tenter d'endiguer sa propagation, la Pologne va instaurer une quarantaine obligatoire de sept jours pour tous les voyageurs en provenance de Grande-Bretagne. Même pour ceux ayant été testés négatifs avant leur arrivée.

Seules les personnes entièrement vaccinées seront exemptées de quarantaine.

L'OMS "inquiète" de l'assouplissement autour de certains matches de l'Euro

L'Organisation mondiale de la santé s'est inquiétée mardi de l'assouplissement des restrictions dans certains des pays hôtes de l'Euro-2020, appelant à des réactions rapides après des hausses de cas de coronavirus aux abords de plusieurs stades.

"Dans quelques-unes des villes hôtes, les cas de Covid-19 sont déjà en hausse dans les zones où se jouent les matches"
Robb Butler
Directeur exécutif de l'OMS Europe

L'organisation onusienne, qui s'est refusée à citer des villes ou des pays en particulier, déplore notamment "que quelques stades accueillant le tournoi relèvent actuellement le nombre de spectateurs autorisés à voir un match".

Les autorités britanniques viennent d'annoncer mardi que plus de 60 000 spectateurs seraient autorisés à Wembley pour les demi-finales et la finale du tournoi, contre 40 000 initialement prévus et 22 500 lors du premier tour.

L'UEFA réclamait de Londres un assouplissement des restrictions de circulations liées au Covid-19 pour 2 500 VIP attendus pour la finale le 11 juillet, et la presse évoquait des menaces de délocalisation.

Dans les secteurs où la contagion est en hausse, l'OMS Europe a appelé mardi les villes hôtes concernées à agir vite.

Mise en garde en Israël

Le Premier ministre israélien Naftali Bennett a mis en garde contre une "nouvelle vague" de contaminations après une hausse du nombre des malades imputée au variant Delta, introduit en Israël par des voyageurs.

Les autorités israéliennes ont recensé lundi 125 nouveaux cas, dans un pays où plus de la moitié de la population a reçu deux doses de vaccin.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La cyberintimidation augmente en Europe chez les enfants

Près d'un milliard de personnes en état d'obésité dans le monde

Santé : flambée de cas de rougeole en Europe