DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Bélarus : l'opposant Roman Protassevitch passe de la prison à la résidence surveillée

Access to the comments Discussion
Par euronews avec AFP
euronews_icons_loading
Bélarus : l'opposant Roman Protassevitch passe de la prison à la résidence surveillée
Tous droits réservés  Sergei Grits/Copyright 2017 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

Il est passé de la prison à la résidence surveillée.

L'opposant bélarus Roman Protassevitch ne sait pas encore quel sort lui réserve le régime du président Loukachenko. Ses parents craignent qu'il serve de monnaie d'échange avec l'Occident, qui a imposé des sanctions économiques au pays.

Fin mai, Alexandre Loukachenko avait provoqué l'indignation de la commnauté internationale en envoyant un avion de chasse pour intercepter un vol Ryanair à bord duquel voyageaient Roman Protassevitch et sa compagne.

La cheffe de l'opposition bélarusse Svetlana Tikhanovskaïa salue une "bonne nouvelle" même si "la résidence surveillée n'est pas la liberté" dit-elle.

Cette semaine, l'Union européenne et Washington ont pris de nouvelles sanctions contre des dizaines de responsables et d'entités liés au régime bélarusse.

Le journaliste de 26 ans et sa compagne sont accusés d'avoir coordonné sur les réseaux sociaux, le mouvement de protestation qui a éclaté l'an dernier après la réélection à un cinquième mandat du président Loukachenko.

Ce mouvement a été durement réprimé : le régime a fait arrêter ou a contraint à l'exil tous les leaders de la contestation dont plusieurs sont actuellement jugés.