DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

L'ex-président sud-africain Jacob Zuma condamné à 15 mois de prison ferme

Access to the comments Discussion
Par Margaux Racaniere
euronews_icons_loading
L'ex-président sud-africain Jacob Zuma condamné à 15 mois de prison ferme
Tous droits réservés  Michele Spatari/Pool via AP, Arquivo
Taille du texte Aa Aa

Beaucoup le pensaient intouchable et pourtant. L'ancien président de l'Afrique du Sud Jacob Zuma a été condamné ce mardi à 15 mois de prison ferme pour outrage à la justice.

Au pouvoir entre 2009 et 2018, Jacob Zuma avait été contraint à la démission après une série de scandales. Il a, depuis, multiplié les manœuvres pour éviter d'avoir à s'expliquer. Il avait en particulier refusé de répondre à une enquête sur des faits de corruption pendant sa présidence.

La manière dont Monsieur Zuma a essayé de justifier son mépris à travers des communications publique est sans intérêt dans cette affaire. [...] La cour constitutionnelle n'a pas d'autre choix que de conclure que Jacob Zuma est coupable du crime d'outrage à la justice
juge Sisi Khampepe
Cour constitutionnelle d'Afrique du Sud

Jacob Zuma n'était pas présent lors de sa condamnation ce mardi. Il doit désormais se livrer de lui-même à un commissariat d'ici cinq jours. S'il ne s'est toujours pas rendu à l'issue de ce délai, la police sera autorisée à venir le chercher à son domicile pour le conduire en prison.

Son successeur, Cyril Ramaphosa, avait fait son mort d'ordre, lors de son entrée au pouvoir, d’éradiquer la corruption dans le pays. La condamnation de Zuma marque la première fois dans toute l'histoire de l'Afrique du Sud qu'un ancien président est condamné à de la prison ferme.

Sources additionnelles • AFP, AP