EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Afghanistan : Italie et Allemagne achèvent le retrait de leurs troupes

Troupes italiennes de l'OTAN à Herat, Afghanistan
Troupes italiennes de l'OTAN à Herat, Afghanistan Tous droits réservés AP/AP
Tous droits réservés AP/AP
Par euronews avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le retrait accéléré des soldats de l'OTAN se poursuit alors que les offensives des talibans se multiplient. Les Etats-Unis se sont fixés le 11 septembre comme date butoir.

PUBLICITÉ

Les troupes de l'OTAN continuent leur retrait accéléré d'Afghanistan. L'Italie a annoncé ce mercredi le départ de ses derniers soldats basés à Hérat dans l'ouest du pays. La veille l'Allemagne a elle aussi officiellement tourné la page, après vingt ans de présence dans le pays. Son dernier contingent a quitté Mazar-e Charif, dans le nord.

Aux côtés des Etats-Unis, du Royaume-Uni et de la Turquie, l'Allemagne et l'Italie figuraient parmi les cinq pays les plus engagés au sein de la mission "Resolute Support".

"Mission accomplie"

"Vous avez rempli votre mission. Mission accomplie", a déclaré le dernier commandant des troupes allemandes sur place, Ansgar Meyer. "Le redéploiement ordonné du contingent allemand de la mission "Resolute Support" a été effectué avec succès".

Ces annonces interviennent alors que la situation sécuritaire ne cesse de se dégrader. Les insurgés talibans ont lancé plusieurs offensives ces dernières semaines et repris le contrôle de plusieurs districts. Le chef des forces de l'OTAN en Afghanistan, le général Scott Miller n'a pas exclu des frappes aériennes si nécessaire en représailles.

"Aujourd'hui nous avons la capacité, conformément à l'accord entre les Etats-Unis, les talibans et le gouvernement, de fournir un soutien, au niveau de l'équipement, mais aussi d'appuyer les forces de sécurité afghanes lorsqu'elles sont attaquées", a t-il dit.

L'Otan a annoncé fin avril le retrait accéléré de ses troupes. Les Etats-Unis se sont fixés comme date butoir le 11 septembre, date anniversaire des attentats qui ont conduit Washington à renverser le régime des talibans, qui abritait les jihadistes d'Al-Qaïda.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Au moins 68 morts en Afghanistan après des crues soudaines

En Afghanistan, plus d'un million de filles n'ont pas accès à l'éducation au début de l'année scolaire

Plus de 165 000 migrants afghans ont quitté le Pakistan pour rentrer dans leur pays en octobre