Polynésie : Emmanuel Macron attendu sur le dossier des essais nucléaires

Polynésie : Emmanuel Macron attendu sur le dossier des essais nucléaires
Tous droits réservés AFP
Par Laura Berlioz
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

C'est une question sur laquelle le chef de l'Etat est attendu au tournant. Les habitants comptent bien profiter de sa visite en Polynésie pour réclamer justice. En cause : les conséquences des essais nucléaires sur leur santé.

PUBLICITÉ

C’est l’un des dossiers qui fragilise les relations entre Paris et la Polynésie : les essais nucléaires de 1966 à 1996 sur les atolls polynésiens. 193 essais en trente ans. Ils pourraient être à l'origine de maladies chez des militaires et des populations civiles habitant près des zones d'essais nucléaires. Les habitants veulent profiter de la visite d'Emmanuel Macron sur l'île pour réclamer justice. 

"_De même qu'il a reconnu la colonisation qui a eu lieu en Algérie comme un crime, nous attendons également de lui qu'il déclare qu'elle était criminelle et une forme de colonisation liée au nucléaire ici dans le Pacifique », explique le Père Auguste Uebe-Carlson,_président de l'association de victimes des essais nucléaires "193", d'après le nombre d'essais réalisés en Polynésie française.

Emmanuel Macron réfléchit à un geste

Les habitants des îles du Pacifique sud espèrent que Macron confirme l'indemnisation des victimes de radiations et la simplification des procédures après des décennies d'essais nucléaires. Selon l'Elysée, "Le président de la République aura à coeur, lors de ce déplacement, de promouvoir ce dialogue étroit et transparent en encourageant la mise en place rapide et concrète de plusieurs actions, tant sur la question de la mémoire avec l'ouverture des archives que sur les questions d'indemnisations individuelles". Le déplacement du chef de l'Etat s'achèvera le 27 juillet.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Essais nucléaires en Polynésie française : Emmanuel Macron reconnaît la « dette » de la France

Plusieurs régions d'Ukraine visées par des frappes russes : des maisons touchées et des civils tués

La République tchèque veut accélérer sa transition énergétique avec le nucléaire