EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Coup de fil entre Séoul et Pyongyang, les dirigeants sud et nord-coréen se parlent à nouveau

A news program at the Seoul Railway Station in Seoul, South Korea, Tuesday, July 27, 2021.
A news program at the Seoul Railway Station in Seoul, South Korea, Tuesday, July 27, 2021. Tous droits réservés Ahn Young-joon/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Tous droits réservés Ahn Young-joon/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Par Euronews avec AFP
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Un an après la rupture des communications entre Pyongyang et Séoul, les dirigeants sud et nord-coréen ont échangé un premier appel téléphonique.

PUBLICITÉ

Le président sud-coréen Moon Jae-in et le dictateur de Pyongyang Kim Jong Un ont échangé premier appel téléphonique qui amorce un rapprochement des deux Corée après plus d'une année de suspension de toute communication.

La reprise du dialogue coïncide avec l'anniversaire de la fin de la Guerre de Corée.

Les deux camps annoncent qu'il s'agit d'une étape vers une reprise des relations

Park Soo-hyun, porte-parole de la présidence sud-coréenne s'est exprimé : "Les deux dirigeants ont également convenu de rétablir la confiance mutuelle entre les deux Corées dès que possible et d'améliorer les relations intercoréennes. Nous espérons que le rétablissement des lignes de communication intercoréennes aura un effet positif sur l'amélioration et le développement des relations intercoréennes."

Kim Jong Un avait coupé tout contact avec Séoul en juin 2020 après avoir reproché l'envoi sur son territoire de tracts anti-Pyongyang.

Le processus intercoréen et les négociations sur les programmes nucléaires sont au point mort depuis plus de deux ans.

La Maison Blanche a récemment fait savoir que son représentant était prêt à rencontrer des envoyés de Pyongyang.

Des analystes estiment que le rétablissement des communications avec Séoul est une manière pour Pyongynang d'entrouvrir un dialogue avec Washington.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Greenpeace donne de mauvaises notes aux plus grandes entreprises sud-coréennes

La justice coréenne déboute les "femmes de réconfort"

Les JO de Tokyo se feront sans athlètes nord-coréens