DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

A Venise, les paquebots enfin bannis du centre historique

Access to the comments Discussion
Par Euronews avec AFP
euronews_icons_loading
Archives : un paquebot à Venise, le 5 juin 2021
Archives : un paquebot à Venise, le 5 juin 2021   -   Tous droits réservés  MIGUEL MEDINA/AFP or licensors
Taille du texte Aa Aa

La Sérénissime enfin libérée des paquebots depuis ce 1er août. Seuls les petits ferries à passagers et les navires de fret sont désormais autorisés à y entrer.

Les bateaux de croisière ne peuvent désormais ni s'approcher de la mythique place Saint-Marc, ni remonter ensuite le canal de la Giudecca. C’était jusqu'ici le trajet au cœur de Venise emprunté par tous les paquebots entrant dans la lagune, pour déverser des millions de touristes par an.

Le tourisme en péril

Si l'Italie a tardé à prendre cette décision, c'est bien parce que l'industrie de la croisière contribue largement à l'économie vénitienne : quelque 400 millions d'euros de chiffre d'affaires sont réalisés chaque année.

Mais les conséquences du changement climatique entraînant la montée des eaux ainsi que les dommages potentiels aux bâtiments, ont pesé dans la balance lors de la prise de décision.

Une victoire pour les militants

L'interdiction est une énorme victoire pour ceux qui ont fait campagne pendant des années affirmant que ces navires mettent en péril la ville lagunaire.

MARCO SABADIN/AFP
Archives : des manifestants contre la présence des paquebots dans la lagune de Venise, le 5 juin 2021MARCO SABADIN/AFP

D'autres militants craignent que la bataille ne soit pas encore terminée car ils sont confrontés à d'énormes intérêts financiers.