DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Afrique : Inquiétudes autour de la montée des eaux du lac Tanganyika

Access to the comments Discussion
Par Laura Berlioz
euronews_icons_loading
montée des eaux au Burundi
montée des eaux au Burundi   -   Tous droits réservés  AP Photo
Taille du texte Aa Aa

A pied avec quelques affaires, des habitants d'une partie de la capitale Burundaise Bujumbara doivent fuir leur quartier englouti par les crues. Une partie de la ville est désormais submergée par la montée des eaux. Les habitants se construisent des habitations de fortune loin de la catastrophe et les enfants sont en partie déscolarises. Des champs entiers de cultures ont été détruits. Outre le Burundi, le lac est bordé par la RDC, la Tanzanie et la Zambie.

"D'après nos rapports, la montée significative des eaux du lac a été signalée en 2020. Son niveau avoisine les 793 mètres et c'est quelque chose qui n'avait pas été observé depuis 2013. On peut largement attribuer ça à l'augmentation des précipitations dans la région. L'avenir sera probablement plus dur si aucune mesure d'atténuation n'est mise en place. ", détaille Richard Mwita, directeur adjoint du département météorologique du Kenya.

D'après données de l'Organisation Internationale des Migrations, on comptait 127 775 personnes déplacées à l'intérieur du Burundi en mai 2021. Le changement climatique et la déforestation dans les hautes terres aggravent le phénomène. L'enjeu est majeur pour plusieurs pays d'Afrique.