DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Espagne : pas de défiance envers les vaccins anti-Covid, au contraire !

Access to the comments Discussion
Par euronews avec AFP, AP
euronews_icons_loading
Photo d'archives : seringues de vaccins anti-Covid, à Maridid (Espagne), le 09/04/2021
Photo d'archives : seringues de vaccins anti-Covid, à Maridid (Espagne), le 09/04/2021   -   Tous droits réservés  Manu Fernandez/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

L'Espagne est très en avance en matière de vaccination anti-Covid. Les Espagnols ont une très large confiance dans leur système de santé, ce qui explique en partie l'adhésion aux vaccins.

L'Espagne est un des leaders européens en matière de vaccination anti-Covid. A ce jour, près des 3/4 des Espagnols (72,4%) ont reçu au moins une dose de vaccins. Seule Malte fait mieux. En France, ce taux est de 67%. Au niveau européen, la moyenne est à 61%.

En Espagne, pas de mouvement anti-vax ou très peu, pas de débat sur l'obligation d'un pass sanitaire. Et pour cause, quasiment toute la population adhère à la campagne vaccinale. D'après une étude britannique publiée en juin, les Espagnols font partie de ceux qui ont le plus confiance dans les vaccins anti-Covid.

La confiance dans le sytème de santé

« J'ai confiance à 100%, à 200% dans le système de santé espagnol, déclare Inés, graphiste de 28 ans. Nous avons la chance d'avoir un système incroyable. On est très bien pris en charge. Pendant la pandémie, le personnel de santé a été super ! C'est bien de le rappeler ici. Ils ont travaillé dur, et on doit vraiment les remercier pour ce qu'ils ont fait. Se faire vacciner, c'est aussi, d'une certaine manière, un geste pour les soutenir. »

« La vaccination, ajoute Miguel, employé dans une agence de communication, c'est presque une obligation morale pour tous ceux qui en ont la possibilité. »

Josep Lobera est professeur de sociologie à l'Université autonome de Madrid. Membre du comité national pour la stratégie de vaccination, il a été chargé par les autorités d'étudier comment les Espagnols allaient accepter le vaccin.

« La confiance dans le système de santé et dans les institutions liées à la vaccination est très forte, déclare-t-il. Elle est ici plus élevée que dans d'autres pays. C'est quelque chose d'ancrée dans les mentalités, historiquement. Le système de santé, c'est une des institutions auxquelles les Espagnols font le plus confiance. »

La polio et la famille

Les plus anciens se souviennent des ravages causés par la polio dans les années 50. A l'époque, l'Espagne avait tardé à vacciner les enfants, comparé à d'autres pays européens.

Pas question que cela se reproduise aujourd'hui, avec l'épidémie de coronavirus.

Dernier élément : l'importance du lien familial. De nombreux Espagnols le disent : se faire vacciner, c'est avoir la garantie de pouvoir rendre visite à sa famille.