EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Afghanistan : le Pakistan dément soutenir les talibans

Afghanistan : le Pakistan dément soutenir les talibans
Tous droits réservés Euronews
Tous droits réservés Euronews
Par Stephane HamalianAnelise Borges
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Islamabad dément soutenir les talibans et appelle à la formation d'un gouvernement inclusif en Afghanistan.

PUBLICITÉ

Alors que le monde suit l'évolution de la situation en Aghanistan depuis la prise de pouvoir des talibans, notre journaliste Anelise Borges a interrogé l'ambassadeur du Pakistan auprès de l'UE. Islamabad, régulièrement accusé de soutenir le groupe islamiste afghan est un acteur majeur de la région.

"Cette idée que le Pakistan finance les Talibans et que le Pakistan soutient les Talibans est une erreur" tranche l'ambassadeur Zaheer Janjua lors de l'entretien. "Nous n'avons aucun favori en Afghanistan. Les talibans ont leur propre camp. Et nous ne soutenons absolument pas les talibans ni ne les finançons".

Exhortant toutes les parties à "se parler", le diplomate souligne que "l'inclusion" est importante pour l'Afghanistan.

"C'est au peuple afghan de décider quel type de système il veut et quel type de pays il veut. L'Afghanistan ne mérite plus de guerre et ne mérite plus de violence. Le peuple a besoin de sûreté, de sécurité et de développement".

"Une délégation de politiciens afghans se trouve à Islamabad"
Zaheer Janjua
Ambassadeur du Pakistan auprès de l'UE

"Nous soutiendrons tout processus représentatif du peuple et incluant tout le monde. Le Pakistan travaille avec la communauté internationale pour l'évacuation des membres du corps diplomatique et à Kaboul, des membres des organisations spéciales, des journalistes et de tous ceux qui veulent partir. Notre ambassade à Kaboul est pleinement opérationnelle et aide tous ceux qui la contactent" précise-t-il.

"En ce moment même, nous avons une délégation de politiciens afghans qui se trouve à Islamabad et nous leur parlons".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Au moins 68 morts en Afghanistan après des crues soudaines

En Afghanistan, plus d'un million de filles n'ont pas accès à l'éducation au début de l'année scolaire

Pakistan : Shehbaz Sharif nouveau Premier ministre malgré les contestations de l'opposition