EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Au moins 68 morts en Afghanistan après des crues soudaines

Des milliers d'Afghans ont tout perdu durant les intempéries de ces derniers jours.
Des milliers d'Afghans ont tout perdu durant les intempéries de ces derniers jours. Tous droits réservés AP Photo
Tous droits réservés AP Photo
Par euronews avec AP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

En Afghanistan, des pluies inhabituellement fortes pour la saison ont tué au moins 68 personnes.

PUBLICITÉ

Des crues éclair provoquées par de fortes pluies saisonnières ont tué au moins 68 personnes en Afghanistan, ont déclaré samedi des responsables talibans, ajoutant que le bilan était basé sur des rapports préliminaires.

Dans la province occidentale de Ghor, durement touchée, 50 personnes auraient été tuées, a déclaré Abdul Wahid Hamas, le porte-parole du gouverneur de la province. Il a également déclaré que la province avait subi d'importantes pertes financières après que des milliers de maisons et de propriétés aient été endommagées et que des centaines d'hectares de terres agricoles aient été détruites à la suite des inondations de vendredi, notamment dans la capitale Feroz Koh.

Par ailleurs, 18 personnes ont été tuées et deux autres blessées vendredi dans la province septentrionale de Farayab, selon Esmatullah Moradi, porte-parole du gouverneur de la province. Des dégâts matériels et fonciers ont été signalés dans quatre districts et plus de 300 animaux ont été tués, a-t-il ajouté.

L'agence alimentaire des Nations unies a indiqué de son côté que la province de Ghor était la plus touchée par les inondations, où 2 500 familles ont été impactées. Les équipes d'évaluation du Programme alimentaire mondial (PAM) sont sur le terrain pour déployer de l'aide.

Le porte-parole en chef du gouvernement taliban a déploré "la perte de nos compatriotes afghans" et a exhorté "les autorités responsables... à fournir tout le soutien nécessaire pour soulager les souffrances". Il a également appelé à l'aide "nos donateurs bienveillants" pour secourir les communautés touchées.

La semaine dernière, le PAM a déclaré que les pluies exceptionnellement fortes en Afghanistan avaient déjà tué plus de 300 personnes et détruit des milliers de maisons, principalement dans la province septentrionale de Baghlan, qui a été la plus touchée par les inondations du 10 mai.

Les survivants se retrouvent sans abri, sans terre et sans moyens de subsistance, a déclaré l'Organisation mondiale de l'alimentation. La majeure partie de Baghlan est "inaccessible aux camions", a déclaré le PAM, ajoutant qu'il recourait à toutes les alternatives possibles pour livrer de la nourriture aux survivants.

En avril dernier aussi, le pays n'avait pas été épargné. Au moins 70 personnes ont péri après des inondations dans l'ouest de Farah et Herat, ainsi que dans le sud des provinces de Zabul et Kandahar.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

En Afghanistan, plus d'un million de filles n'ont pas accès à l'éducation au début de l'année scolaire

Afghanistan : retour à Kaboul pour deux anciens prisonniers de Guantanamo

Plus de 165 000 migrants afghans ont quitté le Pakistan pour rentrer dans leur pays en octobre