DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

A Tchernobyl, un nouveau site de stockage du combustible nucléaire usé

Access to the comments Discussion
Par euronews
euronews_icons_loading
Des employés devant l'ancien réacteur de la centrale nucléaire de Tchernobyl recouvert d'un abri récent, le 15 avril 2021
Des employés devant l'ancien réacteur de la centrale nucléaire de Tchernobyl recouvert d'un abri récent, le 15 avril 2021   -   Tous droits réservés  Efrem Lukatsky/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

L'Ukraine s'apprête à ouvrir à Tchernobyl un site de stockage du combustible nucléaire usé, dans le but de réduire sa dépendance à l'égard de la Russie.

Trente-cinq ans après le plus grave accident nucléaire de l'histoire, c'est dans la célèbre zone d'exclusion de Tchernobyl que se joue le futur du nucléaire Ukrainien. Un nouveau complexe permettra prochainement de stocker le combustible nucléaire usé de l'Ukraine, des déchets radioactifs jusqu'ici envoyés en Russie malgré des relations au plus bas entre Kiev et Moscou.

L' installation est censée accueillir le combustible usé de trois des quatre centrales ukrainiennes de l'Ukraine, qui assurent au total environ la moitié de sa production électrique. L'Ukraine déboursait jusqu'ici environ 200 millions de dollars à la Russie pour se débarrasser des combustibles usés.

Un projet à 1,7 milliard de dollars

"Lorsque le combustible nucléaire usé arrivera, il sera reconditionné dans un autre conteneur puis déplacé vers le lieu de stockage. Après cela, il nous suffit de contrôler les conditions de stockage", explique Volodymyr Holosha, vice-directeur de l'ingénierie du projet Atom, qui vante la sécurité des installations.

"C'est confortable et sûr. La vitesse de ce camion lorsqu'il est plein de combustible est de 320 mètres par heure maximum. C'est un régime spécial pour les camions pleins afin d'éviter les chocs. Quand il est vide, c'est 610 mètres par heure", ajoute Ivan Yevenko, ouvrier de transport.

La Compagnie nationale de production d'énergie nucléaire d'Ukraine, Energoatom, en charge du projet, a acheté 90 conteneurs à l'entreprise américaine Holtec. La facture finale du projet devrait s'élever à 1,7 milliard de dollars.