DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Monténégro : regain de tension autour de l'intronisation du chef de l'Eglise orthodoxe serbe

Access to the comments Discussion
Par Laura Berlioz
euronews_icons_loading
Monténégro : regain de tension autour de l'intronisation du chef de l'Eglise orthodoxe serbe
Tous droits réservés  Risto Bozovic/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

Des heurts sous fond de tension identitaire au Monténégro.

La police a dispersé dimanche matin des centaines de manifestants rassemblés dans la ville historique de Cetinje. Ils voulaient empêcher l'intronisation du chef de l'Église orthodoxe serbe (SPC) dans le monastère de ancienne cité royale puisqu'ils considèrent cet édifice comme un symbole de l'identité nationale.

Des relations tendues avec la Serbie

Le Monténégro est devenu indépendant de la Serbie en 2006 après quasiment 90 ans de vie commune mais les deux voisins entretiennent une relation complexe. L'Eglise orthodoxe serbe, accusée de servir les intérêts de Belgrade, est majoritaire au Monténégro.

Les opposants, soutenus par le parti du président monténégrin Milo Djukanovic (DPS), chassé du pouvoir il y a un an, ont dressé samedi des barricades pour barrer les accès routiers à la petite ville et on allumé des feux pour rester toute la nuit

L'évêque Joanikije a été transporté jusqu'au monastère par hélicoptère et a finalement été intronisé ce dimanche.