DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Lier état de droit et fonds européens : large soutien dans l'opinion

Access to the comments Discussion
Par euronews
euronews_icons_loading
Lier état de droit et fonds européens : large soutien dans l'opinion
Tous droits réservés  Frederick Florin/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

L'argent du fonds européen de relance post-Covid ne doit-il aller qu'aux pays qui respectent l'état droit et les valeurs démocratiques fondamentales ? La question a été posée dans une enquête Eurobaromètre publiée ce vendredi par le Parlement européen. Résultat : plus de 8 citoyens sur 10 répondent par l'affirmative. De quoi conforter la position du Parlement européen.

"Le Parlement européen a clairement indiqué que les fonds de relance de l'Union ne devaient pas aller aux gouvernements qui ne respectent pas les principes démocratiques fondamentaux ou l'État de droit. Une majorité écrasante de citoyens de l'UE est parfaitement en accord avec cette position. Et, soit dit en passant, l'enquête montre également des inquiétudes dans une série de pays quant à la façon dont les gouvernements nationaux utiliseront réellement ces fonds européens supplémentaires", réagit Jaume Duch Guillot, porte-parole de l'institution.

Seules 44% des personnes interrogées disent ainsi faire confiance à leurs dirigeants nationaux pour bien utiliser l'argent européen de la relance. 41% n'ont pas confiance et 15% ne se prononcent pas.

Sur la question de l'Etat de droit, la Hongrie et la Pologne sont au cœur des préoccupations. Indépendance de la justice, droit des personnes LGBT, les sujets de discorde se multiplient avec la Commission européenne. Budapest et Varsovie ont contesté la légalité du mécanisme de conditionnalité du versement des aides. La Cour de justice de l'Union européenne devrait se prononcer d'ici novembre. En attendant, les milliards d'euros destinés aux deux Etats membres restent en suspens.