Élargissement de l'UE : Angela Merkel plaide pour les Balkans en Serbie

La chancelière allemande Angela Merkel et le président serbe Aleksandar Vučić à Belgrade, 13 septembre 2021
La chancelière allemande Angela Merkel et le président serbe Aleksandar Vučić à Belgrade, 13 septembre 2021 Tous droits réservés Marko Drobnjakovic/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Par euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

En Serbie, la chancelière allemande, Angela Merkel a plaidé pour l"intégration des pays des Balkans dans l'Union européenne pour contrer l'influence grandissante de la Russie et de la Chine dans cette région.

PUBLICITÉ

En Serbie lundi, en Albanie ce jour pour l'un de ses derniers voyages à l'étranger avant de quitter la chancellerie allemande, Angela Merkel a plaidé pour l'intégration des Balkans au sein de l'union européenne. C'est dans l'intérêt de l'UE dit-elle face à l'influence grandissante d'autres puissances comme la Russie et la Chine dans la région : 

"Nous, Européens, qui sommes déjà membres de l'Union européenne, devrions toujours garder à l'esprit qu'il y a un intérêt géostratégique absolu pour nous à accepter réellement ces pays dans l'Union européenne. Nous pouvons voir qu'il y a des reculs et qu'il y a aussi l'influence de beaucoup d'autres régions du monde (dans les Balkans occidentaux, ndlr)."

Angela Merkel a exhorté la Serbie à faire "de nouveaux pas en direction de l'État de droit, de la démocratie, de la pluralité de la société" et à trouver une solution négociée avec le Kosovo.

Après Belgrade, Angela Merkel doit rencontrer ce jour, à Tirana, les dirigeants de six pays de la zone, l'Albanie, la Bosnie, le Monténégro, la Macédoine du Nord, le Kosovo et la Serbie, qui sont à des stades divers du processus de rapprochement avec les européens.

La Serbie et le Monténégro ont ouvert les négociations d'adhésion voici des années. En mars 2020, l'Union européenne a donné son feu vert à l'ouverture de négociations avec la Macédoine du Nord et l'Albanie, mais celles-ci n'ont pas commencé. La Bosnie et le Kosovo n'ont pas encore le statut de candidats.

Angela Merkel a aussi plaidé pour davantage de progrès dans la construction d'un marché économique commun dans les Balkans, un processus engagé par la Serbie, l'Albanie et la Macédoine du Nord.

La Slovénie, qui assure la présidence tournante de l'Union européenne, prépare un sommet avec les pays de la région pour octobre, avec l'objectif de relancer l'élargissement.

Sources additionnelles • AP, AFP

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L’UE et ses partenaires tentent de ranimer l’élargissement

Serbie : deux personnes arrêtées pour le meurtre d'une enfant disparue

La Serbie a rendu hommage aux victimes des bombardements de l'OTAN de 1999