USA : nombreuses manifestations pour le droit à l'avortement

Défilé pour le droit à l'avortement à Atlanta (USA), le 02/10/2021
Défilé pour le droit à l'avortement à Atlanta (USA), le 02/10/2021 Tous droits réservés Ben Gray/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Par euronews avec AFP, AP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Aux Etats-Unis, forte mobilisation ce samedi en faveur du droit à l'avortement. Des rassemblements étaient organisés dans de nombreuses villes en réaction aux pressions des Etats conservateurs.

PUBLICITÉ

Aux Etats-Unis, forte mobilisation ce samedi en faveur du droit à l'avortement. Des rassemblements étaient organisés dans de nombreuses villes en réaction aux pressions des Etats conservateurs.

Aux Etats-Unis, des dizaines de milliers de personnes, essentiellement des femmes, ont manifesté ce samedi pour défendre le droit à l'avortement.

Des rassemblements étaient organisés dans de nombreuses villes mais c'est dans la capitale fédérale Washington que les manifestantes étaient les plus nombreuses. 

Elles ont défilé sous les fenêtre de la Cour suprême qui doit statuer sur le sujet dans les prochains jours.

Je crois qu'il est crucial pour les femmes d'aujourd'hui de se battre dans la lignée de la lutte qui a conduit à l'arrêt Roe vs Wade (reconnaissant le droit à l'avortement, NLDR).
D'après moi, personne n'a le droit de dire aux femmes ce qu'elles peuvent faire ou non de leur propre corps.
Madison
étudiante en communication
On devrait pouvoir décider de ce qu'on veut faire de nos propres corps, point final.
J'en ai marre que d'autres me disent ce que je peux ou ne peux pas faire.
Ça, il faut que ça s'arrête.
Laura
enseignante à la retraite

Le déclenchement de ces manifestations, c'est l'entrée en vigueur le 1er septembre, au Texas, d'une loi qui interdit quasiment tous les avortements dans cet Etat. Cela a suscité une véritable guérilla judiciaire.

Précédemment, d'autres Etats dirigés par des conservateurs avaient adopté ces derniers mois, des lois qui restreignent le droit à l'avortement.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La Cour suprême des Etats-Unis maintient pour l'instant l'accès à la pilule abortive

Un juge fédéral suspend la pilule abortive aux Etats-Unis, une décision sans précédent

L'ONU : l'égalité entre les femmes et les hommes, pas avant "300 ans"