PUBLICITÉ

Rép. tchèque : le Premier ministre favori des législatives, malgré le scandale des "Pandora Papers"

Dans un bureau de vote en République tchèque
Dans un bureau de vote en République tchèque Tous droits réservés AFP
Tous droits réservés AFP
Par Laurence Alexandrowicz
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les Tchèques votent pendant deux jours. Le mouvement du Premier ministre part favori, même si Andrej Babis est visé par de graves accusations de fraude.

PUBLICITÉ

Les bureaux de vote ont ouvert à 14h00 en République tchèque, et le vote dans ce pays de 10 millions d'habitants va se poursuivre jusqu'à ce samedi midi.

Le résultat de ces élections législatives s'annonce très serré.

Le Premier ministre et milliardaire populiste Andrej Babis semble favori. Il espère une deuxième victoire consécutive pour son mouvement ANO, malgré une gestion mitigée de la pandémie et ses démêlés avec la justice. 

Le richissime homme d'affaires de 67 ans est accusé de fraude présumée aux subventions européennes et a provoqué la consternation de l'UE, qui lui reproche un conflit d'intérêts entre ses rôles d'homme d'affaires et d'homme politique. Andrej Babis est impliqué dans le scandale des "Pandora Papers".

Face à ANO, des partis mécontents de la gestion du covid

Face au mouvement ANO, composé de sociaux-démocrates soutenus par les communistes, on retrouve des partis qui ont grimpé à la faveur des mauvais résultats de la pandémie : une alliance du Parti Pirate, anti-establishment, avec les Maires et Indépendants centristes, d'un côté, et, de l'autre côté, plusieurs partis du centre ou de droite.

C'est au président pro-russe Milos Zeman de désigner le nouveau Premier ministre, et Andrej Babis peut compter ici sur son ancien allié.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Législatives portugaises : courte avance pour le centre droit, montée de l'extrême droite

Serbie : l'opposition dénonce des fraudes électorales pendant les législatives de dimanche

Élections législatives en Serbie: voici ce qu'il faut savoir