DERNIERE MINUTE
euronews_icons_loading
Une cimenterie traversée par une coulée de lave à La Palma

Quelque 3 000 habitants de l'île espagnole de La Palma ont reçu l'ordre de se confiner lundi après que la lave du volcan en éruption a détruit une cimenterie, dégageant ainsi des gaz potentiellement toxiques, ont alerté les autorités locales.

"Une zone de la fabrique de ciment est entrée en combustion. Par conséquent, et jusqu'à ce que nous puissions analyser si la qualité de l'air permet une vie normale, nous avons décidé de confiner", a annoncé le directeur de la cellule d'urgence mise en place après l'éruption, Miguel Ángel Morcuende, lors d'une conférence de presse.

"2 500 à 3 000 personnes" doivent rester elles dans des zones proches de cette cimenterie située à l'ouest de l'île, dans l'archipel des Canaries, a-t-il précisé. Cette cimenterie a été traversée par une coulée de lave du volcan Cumbre Vieja, entré en éruption le 19 septembre.

Cette éruption n'a fait ni mort ni blessé, mais elle a entraîné l'évacuation de plus de 6 000 personnes, dont certaines ont tout perdu sous les coulées de lave, qui ont ravagé près de 600 hectares et plus de 1 200 bâtiments, selon les autorités.