DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Voile : la protection de l'environnement au programme de la compétition sportive SailGP

Access to the comments Discussion
Par Andrew Robini
euronews_icons_loading
Voile : la protection de l'environnement au programme de la compétition sportive SailGP
Tous droits réservés  Paolo Giovannini/Paolo Giovannini
Taille du texte Aa Aa

Quand le sport lutte contre le changement climatique. C'est le championnat SailGP qui montre l'exemple comme ce week-end lors de la 6e manche à Cadix en Espagne. Pour pimenter la spectaculaire compétition de catamarans et agir pour la planète, les organisateurs ont rajouté une épreuve baptisée "ligue d'impact" : être l'équipage qui réduit le plus son empreinte carbone.

"L'une des raisons de la ligue d'impact est le changement de comportement, nous savons que le fait de rendre le sport compétitif l'aidera à changer plus rapidement et nous devons être courageux, si nous n'agissons pas maintenant ou si nous ne faisons pas de petits changements, je déteste être pessimiste, mais la crise climatique est réelle et tout le monde doit se réveiller, et le sport en fait partie" souligne Fiona Morgan, directrice des objectifs et de l'impact de SailGP.

La ligue d'impact a son propre classement, en parallèle du classement général. Des points sont attribués en fonction de 10 critères de durabilité comme la mise au point de nouvelles technologies axées sur des solutions d'énergie propre ou la suppression des plastiques à usage unique. Une initiative que tous les participants approuvent.

"Je pense que la ligue d'impact est vraiment essentielle pour le Grand Prix de voile parce qu'elle est axée sur un programme de développement durable qui passionne à la fois la ligue et toutes les équipes, et elle ajoute un peu de compétition à cela, ce qui est une excellente initiative" indique Sir Ben Ainslie, équipe SailGP de Grande-Bretagne.

"Le sport a le pouvoir d'influencer tellement de gens et la voile n'est pas un sport aussi influent que le foot ou la Formule 1; s'ils faisaient ce que nous faisons, vous verriez tout à coup un grand changement, alors j'espère que nous commençons la tendance et que les autres suivront notre exemple" ajoute Tom Slingsby, équipe SailGP d'Australie.

Le nom des gagnants de la ligue d'impact sera dévoilé en mars prochain après la finale à San Francisco ; à la clé : des fonds pour leurs partenaires, des ONG qui les auront soutenus et conseillés tout au long de la saison sur la façon d'agir pour le climat et la planète.