This content is not available in your region

Le Sénat polonais approuve la construction d'un mur à la frontière avec le Bélarus

Access to the comments Discussion
Par euronews
euronews_icons_loading
Face à face entre migrants et militaires polonais
Face à face entre migrants et militaires polonais   -   Tous droits réservés  Czarek Sokolowski/The Associated Press

Avec 52 voix pour, 46 contre et 1 abstention, le Sénat polonais vient d'adopter la loi sur le renforcement de la sécurité des frontières de l'État.

Ce vote acte la construction d'un mur le long de la frontière avec le Bélarus pour un montant de 350 millions d'euros.

Ce plan avait déjà été approuvé par la chambre basse du parlement le 14 octobre dernier, et avant cela, il avait été soutenu par le gouvernement conservateur.

En parallèle, les contrôles à la frontière avec le Bélarus ont été renforcés pour empêcher toute entrée illégale dans le pays.

Ce mur, composé de fils barbelés, a pour objectif d'empêcher les migrants d'entrer dans l'Union européenne.

Depuis cet été, plusieurs milliers de personnes - pour la plupart originaires du Proche-Orient - ont tenté la traversée.

Bruxelles accuse le président du Bélarus Alexandre Loukachenko d'être à l'origine de cette vague migratoire pour se venger des mesures de rétorsions prise par l'UE contre son régime.

Les associations de défense des droits humains ont largement critiqué la politique anti-migratoire de la Pologne, alors qu'au moins 6 personnes ont perdu la vie à la frontière et que nombre de migrants sont bloqués dans des conditions insalubres.

Avec l'arrivée de l'hiver, certains redoutent une véritable catastrophe humanitaire.