PUBLICITÉ

L'Opep reste ferme et le prix du baril cher : 400 000 barils supplémentaires par jour en décembre

L'Opep reste ferme et le prix du baril cher : 400 000 barils supplémentaires par jour en décembre
Tous droits réservés Euronews
Tous droits réservés Euronews
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les membres de l'Opep et leurs alliés limitent la hausse à 400 000 barils par jour supplémentaire en décembre, la Maison Blanche accuse les producteurs de fragiliser la reprise économique.

PUBLICITÉ

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole reste ferme sur sa ligne d'un prix du baril haut : l'Opep a décidé de limiter à 400 000 barils par jour l'augmentation de sa production en décembre.

Les Etats-Unis espéraient un geste plus important pour tempérer la hausse des prix, mais n'ont pas réussi à convaincre le cartel.

Prince Abdul Aziz Bin Salman, Ministre de l'Énergie d'Arabie Saoudite : "En ce qui concerne les États-Unis, oui nous avons eu des discussions et nous croyons toujours que ce que nous faisons est le bon choix."

La Maison Blanche a réagi en regrettant que la reprise économique puisse être "fragilisée par un déséquilibre entre l'offre et la demande.

La stratégie de limiter la production laisse aux membres l'Opep et à ses alliés une réserve de plus de 4 millions de barils sous terre chaque jour.

Le cartel justifie sa politique prudente par les menace du Covid qui plane toujours sur la demande de pétrole.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Ukraine : évacuations dans la région de Kharkiv où les combats s'intensifient

Benjamin Netanyahu réagit à la menace américaine de suspendre des livraisons d’armes

Des troupes russes et américaines stationnées sur une même base militaire au Niger