This content is not available in your region

Formule 1 : Guanyu Zhou, recrue d'Alfa Romeo en 2022, premier Chinois à piloter en Grand Prix

Access to the comments Discussion
Par Christelle Petrongari  avec AFP
euronews_icons_loading
Première séance d'essais libres au Grand Prix de Formule 1 d'Autriche pour le Chinois Guanyu Zhou
Première séance d'essais libres au Grand Prix de Formule 1 d'Autriche pour le Chinois Guanyu Zhou   -   Tous droits réservés  Darko Bandic/Associated Press

Il a un poids énorme sur les épaules : Guanyu Zhou est le premier Chinois dans l'histoire de la Formule 1.

Le pilote de 22 ans, nouvelle recrue d'Alfa Romeo, fera ses premiers pas en GP en mars prochain à Bahreïn aux côtés du Finlandais Valtteri Bottas. Il remplace l'Italien Antonio Giovinazzi. Et son arrivée fait le bonheur des fans chinois de sport automobile; C'est aussi un immense marché commercial qui s'ouvre pour la F1 et les constructeurs, le GP de Chine vient d'être prolongé jusqu'en 2025.

Cette nouvelle est fantastique pour le sport et les millions de passionnés chinois qui ont maintenant un héros local à encourager toute l'année.
Stefano Domenicali
PDG de la Formule 1

Pilote de réserve chez Alpine pour la deuxième saison consécutive, Guanyu Zhou a participé à sa première séance d'essai libres en Formule 1 cette année lors du Grand Prix d'Autriche.

L'ascension de Guanyu Zhou a véritablement débuté en 2012, lorsque l'adolescent, né le 30 mai 1999 à Shanghai, a débarqué en Angleterre pour rejoindre une écurie de karting.

Après de bons résultats à ce niveau et dans différentes catégories de monoplaces, Zhou a rejoint en 2019 la filière du constructeur français Renault (devenu Alpine) chargée d'encadrer de jeunes pilotes pour les faire progresser vers la F1.

Pour sa première saison en Formule 2 (l'antichambre de la catégorie reine) cette même année, le Chinois a fini meilleur "rookie" (débutant), en se classant septième.

L'année dernière, il a décroché sa première victoire dans la catégorie, à Sotchi (Russie), et a terminé sixième.

Cette saison, il est deuxième à 36 longueurs du leader, l'Australien Oscar Piastri, avec deux manches (soit six courses) encore à disputer.

Sa titularisation aux côtés du Finlandais Valtteri Bottas complète la grille de départ de la saison prochaine en F1, dont le calendrier à 23 GP s'ouvrira le 20 mars à Bahreïn.

"Être le tout premier pilote chinois (titulaire) en Formule 1 est une percée dans l'histoire du sport automobile chinois. Je sais que beaucoup d'espoirs reposeront sur moi et, comme toujours, je prendrai cela comme une motivation pour devenir meilleur et accomplir davantage" affirme le jeune pilote chinois.